Where PhDs and companies meet
Menu
Login

Already registered?

New user?

Post-doctoral position: Exploiting the potential of stem cells as an innovative immunotherapy for childhood cancer through the use of specific promoters

ABG-124053 Job Confirmed
2024-05-23 Fixed-term 36 Month > €25,000 and < €35,000 annual gross
Logo de
CHU Sainte-Justine
Montreal - Canada
Health, human and veterinary medicine
  • Biology
  • Biotechnology
inducible pluripotent stem cells (iPSCs) , chimeric antigen receptor (CAR) , cancer immunotherapy, synthetic promotors
Research and Development

Employer

Présentation du laboratoire de recherche

Le laboratoire du Dr Élie Haddad étudie divers aspects du système immunitaire humain, allant des cellules souches à l’immunothérapie des cancers, tant dans l’aspect fondamental que dans l’aspect translationnel. Le projet se fera dans le cadre de collaborations multidisciplinaires, impliquant des oncologues et des immunologistes. L’étudiant sera rattaché au CHU Sainte-Justine.

 

Research laboratory presentation
Élie Haddad’s laboratory is studying various aspects of the human immune system, spanning from stem cells to immunotherapy, in both fundamental and translational research. The project will be conducted in a multidisciplinary environment, involving virologists and immunologists. The CHU Sainte-Justine will be the administrative center.

Position and assignments

Description du projet de recherche

Un poste d’étudiant gradué (stagiaire post-doctoral) est disponible immédiatement. Récemment, notre laboratoire a développé des promoteurs synthétiques spécifiques qui permettent l’expression d’un transgène exclusivement dans des sous-populations cellulaires ciblées. Ces promoteurs spécifiques ont le potentiel d’avoir un impact majeur sur les thérapies cellulaires et géniques car ils confèrent une spécificité – tant le type cellulaire et la temporalité le stade de maturation cellulaire - lors de l’utilisation de cellules souches telles que les cellules souches hématopoïétiques ou les cellules souches pluripotentes induites (iPSC).

Malgré les résultats spectaculaires de la technologie des récepteurs d’antigène chimérique (CAR) dans les lymphocytes T (CAR-T) ou dans les cellules NK (CAR-NK) dans les tumeurs malignes hématologiques, cette méthode a échoué jusqu’à présent dans les tumeurs solides. Dans notre projet, nous proposons de modifier les cellules souches hématopoïétiques (CSH) et non des lymphocytes T ou des cellules NK. Si nous devions introduire le CAR dans les CSH, toutes les cellules sanguines l’exprimeraient, ce qui ne serait pas acceptable cliniquement. Notre équipe a développé des promoteurs synthétiques spécifiques qui permettent de restreindre l’expression de CAR aux cellules T et NK. Notre hypothèse est que cette stratégie pourrait être plus efficace dans le contexte des tumeurs solides et provoquerait moins d'effets secondaires que les thérapies CAR habituelles. Nous testerons l'efficacité et la sécurité de cette stratégie in vitro et in vivo dans un modèle murin humanisé. De plus, nous proposons de comprendre le mécanisme d’action moléculaire de ces promoteurs synthétiques ainsi que leurs caractéristiques. Plus précisément, nous avons pour but de définir les partenaires d’interaction de ces séquences synthétiques, la fonction naturelle de ces séquences et les mécanismes qui sous-tendent leur spécificité. Enfin, nous désirons développer l’utilisation de ces promoteurs synthétique dans un contexte de cellules souches pluripotentes induites (iPSCs).

Ce projet combine de la biologie moléculaire (modification génomique, production lentivirale), de la biochimie (identification de partenaire protéique), de la biologie cellulaire (isolation et culture de cellule souches, culture de iPSC, essais de fonction) ainsi que des essais pré-clinique chez les souris. L’étudiant.e se verra confier un projet de recherche qui lui permettra d’appliquer une approche de recherche translationnelle avec des techniques de pointe. Il/elle aura la possibilité de mener un projet qui pourrait avoir un impact majeur sur le développement de thérapies cellulaire et géniques innovantes. L’étudiant.e bénéficiera de l’expertise d’une équipe multidisciplinaire et d’un environnement de recherche stimulant. De plus, il/elle profitera des méthodes et des technologies de pointe dans le domaine.

---------------------------------------

A Post-Doctoral position is currently open in the lab. Recently, our laboratory has developed specific synthetic promoters that allow the expression of a transgene exclusively in targeted cell subpopulations. These specific promoters have the potential to have a major impact on cell and gene therapies because they confer specificity - both for cell subtype and level of maturation- when using stem cells such as hematopoietic stem cells or induced pluripotent stem cells (iPSCs).

Despite the spectacular results of chimeric antigen receptor (CAR) technology in T lymphocytes (CAR-T) and NK cells (CAR-NK) in hematological malignancies, this method has failed so far in solid tumors. In our project, we propose to modify hematopoietic stem cells (HSCs) and not T lymphocytes or NK cells. If we were to introduce CAR into HSCs, all blood cells would express it, which would not be clinically acceptable. Our team has developed specific synthetic promoters that restrict CAR expression to T and NK cells. Our hypothesis is that this strategy could be more effective in the context of solid tumors and would cause fewer side effects than usual CAR therapies. We will test the effectiveness and safety of this strategy in vitro and in vivo in a humanized mouse model. In addition, we propose to understand the molecular mechanism of action of these synthetic promoters as well as their characteristics. More precisely, we aim to define the interaction partners of these synthetic sequences, the natural function of these sequences and the mechanisms underlying their specificity. Finally, we wish to develop the use of these synthetic promoters in the context of induced pluripotent stem cells (iPSCs).

Geographic mobility:

No business trip

Telework

Occasionnal

Starting date

2024-09-03

Profile

Le candidat recherché doit :

  • Détenir un diplôme approprié pour le niveau demandé (PhD ou un M.Sc. avec un MD sans droit de pratique pour le stage post-doctoral) ainsi qu’un excellent dossier académique;
  • Faire preuve de motivation et d’autonomie pour mener à terme ce projet;
  • Posséder une solide connaissance en immunologie et ses techniques expérimentales (ex. : cytométrie en flux, biologie moléculaire);
  • Avoir de l’expériences en culture cellulaire (cellules primaires et transformées).  Une priorité sera donnée aux candidats ayant de l’expérience dans la reprogrammation, la différentiation et l’expansion de cellules iPS.
  • Avoir de l’expérience avec la manipulation d’animaux de laboratoire;
  • Avoir de bonnes habilités de communication et d’organisation;
  • Parler et rédiger en anglais.
  • Avoir un bon dossier de publication

---------

  • Hold an appropriate degree for the targeted level (PhD or M.Sc. with a MD degree without the right to practice for post-doctoral fellowship) and excellent academic record; 
  •  Demonstrate motivation and autonomy to bring this project to term;
  • Possess a strong knowledge in immunology and experimental techniques (eg. Flow cytometry, molecular biology)
  • Have experience with cell culture (primary and cell lines).
  • Have good communication and organization skills;
  • Established publication records
  • Speak and write in English.
  • Although University of Montreal and the CHU Sainte-Justine are french-speaking institution, it is not required that the candidate speaks and/or understand French.
Partager via
Apply
Close

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?