Where PhDs and companies meet
Menu
Login

Already registered?

New user?

Chercheur.se en économie maritime (H/F)

ABG-92859 Job Any
2020-07-03 Permanent Salaire à négocier
Logo de
IFREMER
Lorient - Bretagne - France
Economy, management
Economie Maritime, Economie industrielle, Comptabilité environnementale, Economie géographique
2020-08-23
Research and Development

Employer

Reconnu dans le monde entier comme l’un des tout premiers instituts en sciences et technologies marines, l’Ifremer s’inscrit dans une double perspective de développement durable et de science ouverte. Il mène des recherches, innove, produit des expertises pour protéger et restaurer l’océan, exploiter ses ressources de manière responsable, et partager les connaissances et les données marines afin de créer de nouvelles opportunités pour une croissance économique respectueuse du milieu marin.

Présents sur toutes les façades maritimes de l’hexagone et des outremers, ses laboratoires sont implantés sur une vingtaine de sites dans les trois grands océans : l’océan Indien, l’Atlantique et le Pacifique. Pour le compte de l’Etat, il opère la Flotte océanographique française au bénéfice de la communauté scientifique nationale. Il conçoit ses propres engins et équipements de pointe pour explorer et observer l’océan, du littoral au grand large et des abysses à l’interface avec l’atmosphère.

Ouverts sur la communauté scientifique internationale, ses 1500 chercheurs, ingénieurs et techniciens font progresser les connaissances sur l’une des dernières frontières inexplorées de notre planète ; ils contribuent à éclairer les politiques publiques et à l’innovation pour une économie bleue durable. Leur mission consiste aussi à sensibiliser le grand public aux enjeux maritimes.

Fondé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), dont le budget avoisine 240 millions d’Euros. Il est placé sous la tutelle conjointe des ministères de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), de la Transition écologique et solidaire (MTES), de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA).

 

Présentation de la structure d’accueil :

 

Implantée sur le site de l’Institut Universitaire Européen de la Mer, à proximité immédiate du Centre Ifremer de Bretagne, l'équipe Economie Maritime (EM) fait partie intégrante de l’Unité Mixte de Recherche 6308 AMURE (AMénagement des Usages des Ressources et des Espaces marins et littoraux), associant des personnels de l’Ifremer, de l’Université de Brest et du CNRS en sciences humaines et sociales. Les principales thématiques abordées par l'équipe EM, dans le cadre de projets nationaux et internationaux, sont l'analyse économique des trajectoires de développement des activités maritimes, l'évaluation de leurs impacts sur les écosystèmes marins et littoraux et sur les services écosystémiques associés, et l’analyse des réponses pouvant être apportées par les politiques publiques, notamment au plan des institutions et des mécanismes de régulation. Les travaux portent plus particulièrement sur les problèmes de gestion des ressources marines vivantes exploitées (la pêche professionnelle et récréative, les cultures marines) et les politiques de protection du milieu marin. L’équipe fait face à une demande croissante de travaux sur les autres secteurs de l'économie maritime, en lien avec le développement de l'économie bleue, et la mise en œuvre des politiques de gestion intégrée des espaces et des ressources maritimes, notamment la Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin.

Position and assignments

Le poste vise à répondre à l’objectif de compréhension et de prévision de l’évolution de l’océan inscrit dans le projet d’institut, et notamment au défi 3 relatif à la prévision multi-impacts et multi-échelles des socio-écosystèmes marins. Il s'intègre dans la mise en œuvre de l'axe A du projet scientifique de l'UMR AMURE, intitulé "Développement et durabilité des activités maritimes". Cet axe a pour objet l’étude des conditions d’émergence et de durabilité de « l’économie bleue ». Il vise l’étude des facteurs économiques et juridiques conditionnant le développement et les trajectoires d’évolutions futures des secteurs d’activités maritimes et l’analyse des conditions d’adaptation des entreprises, filières, communautés et territoires aux changements et aux exigences de la transition écologique. Les champs disciplinaires mobilisés sont l’économie industrielle, l’étude de filières, la macro-économie régionale et l’économie du développement local.

 

 

Le poste contribue également aux travaux conduits dans le cadre de l’Axe C du projet d’UMR, dont l’objectif est de mobiliser les connaissances sur les dynamiques des écosystèmes marins et littoraux et leurs interactions avec les activités humaines (connaissances issues notamment des deux premiers axes), pour construire des approches et outils d’évaluation et de prospective, et d’analyser les stratégies de développement et d’aménagement de la mer et du littoral pour apporter des éléments en appui aux choix collectifs. Les approches mobilisées incluent notamment l’économie écologique et les méthodes permettant d’inclure les dimensions environnementales dans les comptabilités économiques, par exemple les comptes d’écosystème ou les comptes satellites.

 

Placé sous la responsabilité du responsable de l’unité EM, le chercheur travaillera en collaboration avec les chercheurs et enseignants-chercheurs de l'UMR investis dans ces axes, ainsi qu'avec le pôle "Observation et Données" de l'unité. Il collaborera avec les équipes de l'Ifremer engagées dans des travaux relatifs aux ressources (biologiques, minérales, énergétiques, biotechnologiques, ...), et au suivi des impacts de l'économie bleue (notamment dans le cadre de la DCSMM). Il développera un réseau de collaborations avec des partenaires extérieurs spécialistes des secteurs étudiés, en France et au niveau international.

 

Missions principales (finalités de la fonction)

 

Les missions sont définies dans le cadre des actions d'observation, de recherche et d'expertise de l'unité EM, de l’UMR AMURE et du département RBE, et notamment d'actions contractualisées.

 

Les recherches attendues portent à la fois sur l’analyse des dynamiques des grands secteurs d'activités liées à la mer et sur l’évaluation de leurs impacts économiques régionaux et locaux, avec une attention particulière pour les dimensions environnementales. Ces recherches doivent également construire l’expertise utile à la mise en œuvre des politiques de gestion intégrée des espaces et des ressources maritimes, notamment la Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin (DCSMM).

 

Activités principales

 

  • Analyser les dynamiques des grands secteurs d'activités liées à la mer (tourisme, exploitation des ressources énergétiques et minérales, ports et transports, ...) ; Etudier les facteurs influençant ces dynamiques, et les interactions entre secteurs
  • Evaluer leurs impacts économiques régionaux et locaux, de manière intégrée et en prenant en compte les impacts écologiques
  • Contribuer aux travaux d'observation de l'économie maritime nationale (Données Economiques Maritimes Françaises) et européenne
  • Contribuer aux expertises relatives aux grandes directives de la PMI (DCSMM, Planification Maritime, ...)
  • Analyser les politiques publiques en lien direct ou indirect avec l’économie maritime
  • Participer activement aux productions et à la valorisation scientifiques (publications de rang A)
  • Collaborer avec d’autres chercheurs et ingénieurs, et encadrer des techniciens, stagiaires, doctorants et post-doctorants

 

Champs relationnel

 

En interne : la personne recrutée participera aux sollicitations des directions d’Ifremer en matière de recherche et d’expertise liées aux activités principales de ce poste. Des collaborations avec des chercheurs d’autres équipes d’Ifremer et au sein de l’UMR AMURE sont à prévoir dans le cadre de travaux de recherche pluridisciplinaires.

 

En externe : la personne recrutée participera à des actions et des projets de recherche menés en collaboration avec des organismes de recherche et avec des institutions professionnelles et de l’Administration Publique qui ont un lien avec les activités décrites pour ce poste.

Geographic mobility:

National

Profile

Doctorat/post-doctorant en économie industrielle, macroéconomie ou économie géographique

Post doctorat en recherche appliquée

Expérience en recherche pluridisciplinaire

 

Compétences techniques / métiers (savoirs, savoirs faire) :

  • Connaissance des secteurs et des politiques publiques européens et français, notamment dans le domaine maritime
  • Veille économique et mise en place de méthodes de collecte d’informations économiques (notamment dans les secteurs émergents)
  • Compétences en statistiques et traitement de données sectorielles
  • Expérience de la recherche quantitative en économie industrielle, macro-économie, comptabilité environnementale et/ou économie géographique
  • Pratique de l’anglais courante

 

Qualités personnelles (savoir-être) :

  • Sens de l'organisation, des responsabilités et des relations humaines
  • Aptitude au travail en équipe.
  • Bonne capacité de communication
Partager via
Apply
Close

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

More information?

Get ABG’s monthly newsletters including news, job offers, grants & fellowships and a selection of relevant events…

item1
item1
They trusted us