Where PhDs and companies meet
Menu
Login

Already registered?

New user?

Ingénieur en modélisation hydro-sédimentaires (H/F)

ABG-97356 Job Any
2021-04-07 Permanent Salaire à négocier
Logo de
Ifremer
Plouzané - Bretagne - France
Open to all scientific expertises
2021-05-23
Research and Development

Employer

L’Ifremer

Reconnu dans le monde entier comme l’un des tout premiers instituts en sciences et technologies marines, l’Ifremer s’inscrit dans une double perspective de développement durable et de science ouverte. Il mène des recherches, innove, produit des expertises pour protéger et restaurer l’océan, exploiter ses ressources de manière responsable, et partager les connaissances et les données marines afin de créer de nouvelles opportunités pour une croissance économique respectueuse du milieu marin.

Présents sur toutes les façades maritimes de l’hexagone et des outremers, ses laboratoires sont implantés sur une vingtaine de sites dans les trois grands océans : l’océan Indien, l’Atlantique et le Pacifique. Pour le compte de l’Etat, il opère la Flotte océanographique française au bénéfice de la communauté scientifique nationale. Il conçoit ses propres engins et équipements de pointe pour explorer et observer l’océan, du littoral au grand large et des abysses à l’interface avec l’atmosphère.

Ouverts sur la communauté scientifique internationale, ses 1500 chercheurs, ingénieurs et techniciens font progresser les connaissances sur l’une des dernières frontières inexplorées de notre planète ; ils contribuent à éclairer les politiques publiques et à l’innovation pour une économie bleue durable. Leur mission consiste aussi à sensibiliser le grand public aux enjeux maritimes.

Fondé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), dont le budget avoisine 240 millions d’Euros. Il est placé sous la tutelle conjointe des ministères de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), de la Transition écologique et solidaire (MTES), de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA).

Position and assignments

Description de l'offre :

 

L’objectif de l’unité DYNECO (Dynamiques des Écosystèmes Côtiers) est d’étudier la réponse des écosystèmes côtiers à un certain nombre de pressions anthropiques et naturelles. Elle mène, dans ce domaine, des activités de recherche et d’expertise. L’approche générale repose sur l’analyse des processus physiques et biogéochimiques moteurs de l’écosystème et sur la mise en œuvre d’une démarche intégratrice basée sur l’expérimentation, l’observation in situ et la modélisation. Ses axes de recherche portent sur : i) les flux de matières dissoutes et particulaires dans les écosystèmes côtiers, ii) la diversité, le fonctionnement et le devenir des communautés et de leurs biotopes et iii) les perturbations à l’échelle des populations.

 

Au sein de l’unité DYNECO, le laboratoire DHYSED étudie les processus hydrodynamiques et la dynamique sédimentaire à différentes échelles spatiales (i.e. des façades métropolitaines aux estuaires) et temporelles (de la marée au pluri décennal). Il contribue à répondre aux questions des axes stratégiques de l'unité au travers de projets nationaux et européens.

 

Placé-e sous la responsabilité du chef de laboratoire DHYSED, le/la ingénieur/ingénieure recruté(e) aura en charge une activité de développement, consolidation et de maintien en condition opérationnelle du modèle sédimentaire MUSTANG développé par le laboratoire.

 



Missions principales  
 

Le candidat/la candidate aura en charge le maintien à l'état de l'art et le développement (Ingénieur Recherche) du code MUSTANG, outil de référence en modélisation hydro-morpho-sédimentaire (sédiments mixtes) de l'Ifremer et au niveau national. Ce code est actuellement couplé à trois plateformes hydrodynamiques (MARS3D, CROCO et SYMPHONIE), et le candidat aura en charge de maintenir le code opérationnel et portable, de le valider à l'aide de cas tests à l'échelle des différents processus. Il contribuera à la mise en ligne d'une documentation détaillée et didactique du code, et à la formation des nouveaux utilisateurs. 

 

Cette mission de maintien du code à un haut niveau opérationnel se double d'une tâche de recherche et développement. Au-delà de son activité R&D propre, le/la ingénieur/e recruté(e) aura pour mission d’intégrer dans une version de référence les différents développements numériques du laboratoire.

 

Le candidat aura également pour mission de contribuer à l’animation de la communauté nationale et internationale impliquée dans la modélisation hydro-morpho-sédimentaire des sédiments mixtes.

 

Finalement, le candidat contribuera pleinement aux projets de recherche du laboratoire reposant sur la mise en oeuvre du code MUSTANG.

 

Ce poste requiert des connaissances et compétences en modélisation des processus hydro-morpho-sédimentaires et en méthodes numériques (schémas numériques, parallélisation MPI/OMP, calcul HPC).

 



Activités principales
 

 

Il/elle aura en charge :

 

  • de consolider, enrichir et valider le modèle MUSTANG en développant, intégrant et testant des nouveaux développements tout en analysant la sensibilité/stabilité du modèle,
  • de développer de nouvelles fonctionnalités en association avec les chercheurs et ingénieurs de l'équipe,
  • d’adapter les interfaces du module MUSTANG à différents codes hydrodynamiques permettant de répondre à un large spectre de besoins scientifiques, en collaboration avec les membres du laboratoire et les spécialistes des plateformes hydrodynamiques,
  • de co-animer le groupe de travail « Modélisation Sédimentaire » au sein du GDR CROCO, dans le but de co-construire les futures évolutions des modèles sédimentaires,
  • de contribuer à une animation inter-modèles au sein de la communauté internationale, (ROMS_COAWST, DELFT3D, TELEMAC, SCHISME...), discutant des différents concepts de modélisation, de partage d’outils et de méthodes.
  • d’organiser, avec le concours des experts de DHYSED, la formation et le soutien aux utilisateurs internes et externes du module MUSTANG (dont la communauté CROCO).

 



Champ relationnel
 

 

  • En interne :

Les différentes missions amèneront des interactions avec les équipes de DYNECO, de l’Unité Littoral, du Laboratoire d'Océanographie Physique et Spatiale.

 

  • En externe :

L’ingénieur/e mènera ses travaux en collaboration avec les spécialistes nationaux et internationaux de la modélisation hydrosédimentaire (Belgique, Italie, Pays-Bas, UK, Nouvelle-Zélande, USA) et en interaction avec la communauté CROCO.

 

Geographic mobility:

International

Profile

Profil recherché

 

  • Diplôme d'ingénieur et/ou Master en océanographie physique ou méthodes numériques.
  • Expériences professionnelles en recherche et développement souhaitées.



Compétences mises en œuvre
 

Compétences techniques / métiers :

 

  • Solides connaissances des processus hydro-sédimentaires,
  • Solides compétences en modélisation numérique,
  • Solides connaissances des langages de programmation (Fortran, shell, Python…) dans des environnements de calculs intensifs,
  • Connaissance des outils de gestion de version
  • Capacité de synthèse / rapportage.
  • Anglais courant.

 

Qualités personnelles :

  • Disponibilité et capacité à travailler en équipe,
  • Dynamisme et force de propositions,
  • Rigueur de travail,
  • Autonomie,
  • Curiosité scientifique et technique.

 

 

 



Conditions de travail
 

  • Temps complet. Embarquements possibles sur navires côtiers et missions terrain.

 

Partager via
Apply
Close

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

More information about ABG?

Get ABG’s monthly newsletters including news, job offers, grants & fellowships and a selection of relevant events…

item1
They trusted us