Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Appel à projets PROTEA : programme franco-sud-africain d'aide à la mobilité

Le Partenariat Hubert Curien (PHC) - PROTEA 2023 - a pour objectif de développer les échanges scientifiques et technologiques d'excellence entre laboratoires français et sud-africains, en favorisant les nouvelles coopérations et la participation de jeunes chercheurs et doctorants. La date limite de dépôt des dossiers de candidature est le 30 mai 2022.

PROTEA_ABG

Modalités

Mission et financement

Contact 


PROTEA est le Partenariat Hubert Curien (PHC) mis en place en France par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et le Ministère de l’Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MESRI), et dans le pays partenaire par la National Research Foundation.

 

 

MODALITES 

 

L'appel à candidatures est ouvert aux chercheurs titulaires des laboratoires de recherche rattachés à des établissements d'enseignement supérieur ou à des organismes de recherche.

  • Pour la partie française, les entreprises peuvent participer au projet, dès lors qu’elles sont associées à un partenaire académique.
  • Pour la partie sud-africaine, les entreprises sont non éligibles.

Seuls les dossiers de candidature co-déposés par les chercheurs partenaires auprès des instances responsables du programme dans leur pays respectif sont déclarés recevables.

L’appel à projets est ouvert à tous les domaines scientifiques, y compris les sciences humaines et sociales.

Parmi les critères de sélection : l’intégration dans le projet de jeunes chercheurs et doctorants.

Mission et financement

  • Le financement est accordé sur une base annuelle, pour deux années consécutives;
  • Le financement porte uniquement sur la prise en charge de la mobilité entre les deux pays des chercheurs engagés dans le programme;
  • Afrique du Sud : les financements demandés à la NRF ne doivent pas dépasser 300 000 ZAR répartis sur une base annuelle de 150 000 ZAR. Le financement est soumis à l'engagement du bénéficiaire de fournir un rapport scientifique et financier sur le déroulement du projet conformément aux règles de la NRF ;
  • France : les demandes de financement de la France ne devront pas dépasser 20 000€ sur l’ensemble du programme, soit 10.000 € annuels.
Les candidatures sont attendues pour le 30 mai 2022, dernière limite.

 

contacts

Consulter l'appel à candidatures sur le site de Campus France

Consulter la page du dépôt du projet pour le partenaire Sud-africain

Découvrez