Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Caractérisation expérimentale de l’aiguilletage de préformes fibreuses en PAN Oxydée.

ABG-102382 Stage master 2 / Ingénieur 6 mois Environ 500
15/01/2022
Logo de
Laboratoire de Mécanique
Orléans Centre Val de Loire France
  • Sciences de l’ingénieur
Composite, Safran, renfort, fibre, aiguilletage, carbone, essais, expérimentation.

Établissement recruteur

Le laboratoire de Mécanique (LaMé) est un laboratoire qui regroupe des chercheurs de trois établissements : l’Université d’Orléans, l’Université de Tours l’INSA Centre Val de Loire. Ces trois établissements ont réuni, en 2018, leurs équipes de recherches dans le domaine de la mécanique des matériaux, des structures et du génie civil au sein d’un laboratoire unique.

Ce laboratoire regroupe 54 enseignants-chercheurs permanents et une quarantaine de doctorants.

Le laboratoire est structuré en trois équipes présentant une identification claire en termes de thématique scientifique. Ces trois équipes sont les suivantes :

  1. Mécanique des Matériaux et des Procédés : cette équipe s’intéresse par :
    • Approches multi échelle des milieux fibreux : Caractériser finement les matériaux complexes et développer des lois de comportement intégrant l’effet de la structure à des échelles nano, micro et méso. Relations procédés (fabrication, élaboration) /comportement mécanique (matériaux, constituants, composants)
    • Le couplages multiphysique : thermique-mécanique-chimique (environnement). Développement d’un potentiel prenant en compte l’ensemble des physiques
  2. Génie Civil : Maitrise et caractérisation du comportement des géo-matériaux constitutifs des ouvrages (pierres, sols, roches, bétons) et structures de génie civil dans leur environnement, y compris leur évolution à long terme en réunissant des outils numériques et méthodes expérimentales.
  3. Dynamique Interactions Vibrations Structures : cette équipe s’intéresse par le calcul de structures : Réduction de modèles, Systèmes couplés, Incertitudes

Les activités de recherche du laboratoire sont réparties sur six campus universitaires :

  1. Orléans : Polytech Orléans, site Vinci, 8 Rue Léonard de Vinci, 45072 Orléans
  2. Tours : Polytech Tours – Département Mécanique et Systèmes, 7 avenue Marcel Dassault, 37200 Tours
  3. Blois : INSA Centre Val de Loire, 3 rue de la Chocolaterie, 41034 Blois
  4. Chartes : Pôle Universitaire d’Eure et Loir 21 rue Loigny La Bataille, 28000 CHARTRES.
  5. Bourges : INSA Centre Val de Loire, 88 bd Lahitolle, 18022 Bourges
  6. Bourges : IUT de Bourges, 63 Avenue de Lattre de Tassigny, 18000 Bourges

Description

L’industrie aéronautique doit répondre à un souci permanent de performances technologiques et de gains énergétiques et économiques. Cela nécessite l’emploi de matériaux légers présentant une très bonne résistance mécanique dans des conditions sévères de température, de pression et d’environnement. Les matériaux composites à matrice céramique sont des matériaux de choix pour répondre à ce cahier de charge exigeant. Dans ce cadre, le groupe SAFRAN développe des systèmes de freinage aéronautiques à base d’une structure en fibres de carbone, densifiée par voie gazeuse pour obtenir un matériau composite à matrice carbone.
La structure fibreuse, obtenue par un procédé d’aiguilletage, est la base des propriétés du matériau, à la fois mécaniques et tribologiques. Le choix des composants ainsi que de la gamme de fabrication permet de faire varier ces caractéristiques pour les adapter aux exigences de l’industrie aéronautique. Actuellement, ce choix se base sur un développement continu de cette étape de fabrication et sur l’expérience acquise sur différents projets menés par SAFRAN. L’objectif actuel est de développer une méthodologie combinant des essais et des calculs multi-échelle.

La maitrise de l’interaction entre fibres est un des éléments important dans le procédé d’aiguilletage. L’objectif de ce stage est d’analyser les phénomènes physiques mis en jeu, et de déterminer les paramètres influant.
Sur la base de protocoles expérimentaux mis en place, le candidat sélectionné devra effectuer une campagne expérimentale des essais d’aiguilletage sur des structures de différents
types (sous câbles, câbles et nappes) à différentes étapes du procédé. Dans ce cadre, le candidat devra notamment :
• Réaliser des essais d’aiguilletage afin d’obtenir la variabilité et l’influence des différents paramètres.
• Constituer une base de données de résultats ;
• Comparer et analyser les phénomènes mis en jeu, les résultats obtenus dans les différents cas, notamment pour identifier si les phénomènes et les paramètres influents sont de même nature.
• Définir des critères d’analyse et de comparaison expérience/numérique ;
• Identifier à l’aide de la tomographie la structure interne du câble/sous câble afin d’accéder à une géométrie représentative et d’approcher sa variabilité ;

Profil

Elève en dernière année d’école d’ingénieur ou en 2ème année de Master en mécanique, matériaux ou génie mécanique.

Un goût pour les activités expérimentales est bien sûr nécessaire, une expérience dans ce domaine serait un plus.

Une connaissance et/ou expérience sur les procédés et les matériaux composites à renforts fibreux seraient appréciée.

Prise de fonction

Dès que possible
Partager via
Postuler
Fermer

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?