Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Epuisement des lymphocytes T

ABG-105595 Sujet de Thèse
13/05/2022 Autre financement public
Logo de
Centre de recherche du CHU Sainte-Justine
Montréal - Canada
Epuisement des lymphocytes T
  • Biologie
Immunologie, Lymphocytes T CD8, Infection virale chronique, Cytokines

Description du sujet

Description du laboratoire de recherche

Les recherches du laboratoire du Dr Hélène Decaluwe portent sur le rôle des cytokines et de leurs voies de signalisation dans la régulation des réponses lymphocytaires T lors d’une infection virale chronique ou lors d’un cancer. Le laboratoire étudie particulièrement les mécanismes impliqués dans la régulation des checkpoints immunitaires, récepteurs connus pour inhiber la fonction des lymphocytes T lors d’une infection virale persistance et pendant le développement d’une tumeur. De façon intéressante, l’inhibition de ces récepteurs inhibiteurs a été démontré comme augmentant de façon signification la fonction des lymphocytes cytotoxiques et l’élimination de l’agent infectieux ou de la tumeur. De nouvelles approches thérapeutiques sont donc en développement pour traiter des patients atteints de ces différentes affections. Dans le laboratoire, nous portons une attention particulières sur les rôle des cytokines lors d’infection virale chronique ou de cancer et voulons élucider les divers mécanismes induits par ces cytokines qui régulent l’expression des récepteurs inhibiteurs afin identifier de nouvelles approches thérapeutiques pour les inhiber. 

Description du projet de recherche

Le projet portera sur les rôles des cytokines et de leurs voies de signalisation dans l’épuisement des lymphocytes T CD8, dans un modèle murin d’infection virale chronique. L’étudiant touchera à tous les aspects du projet, des croisements et de la manipulation des animaux aux techniques de biologie cellulaire et moléculaire (prolifération, cytotoxicité, cytométrie en flux multi-couleurs, RT-qPCR, clonage, CRISPR). Il travaillera en étroite collaboration avec deux doctorants et un post-doctorant et participera activement à toutes les activités du laboratoire.

Prise de fonction :

29/08/2022

Nature du financement

Autre financement public

Précisions sur le financement

Les candidats doivent appliquer à des bourses. Toutefois, un salaire sera assuré pour 4 ans.

Présentation établissement et labo d'accueil

Centre de recherche du CHU Sainte-Justine

Étudier au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine

En poursuivant vos études supérieures ou postdoctorales au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, vous serez des quelque 385 étudiants, résidents et stagiaires qui participent à l’accélération du développement du savoir en santé de la mère, de l’enfant et de l’adolescent. Encadré par des chercheurs de renom, notamment en leucémie, maladies pédiatriques rares, génétique, périnatalogie, obésité, neuropsychologie, cognition, scoliose et réadaptation, vous évoluerez dans des équipes scientifiques pluridisciplinaires, au sein de laboratoires accueillant des collaborateurs de partout dans le monde.

 

À propos du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine

Le Centre de recherche du CHU Sainte-Justine est un établissement phare en recherche mère-enfant affilié à l’Université de Montréal. Axé sur la découverte de moyens de prévention innovants, de traitements moins intrusifs et plus rapides et d’avenues prometteuses de médecine personnalisée, il réunit plus de 200 chercheurs, dont plus de 90 chercheurs cliniciens, ainsi que 385 étudiants de cycles supérieurs et postdoctorants. Le centre est partie intégrante du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, le plus grand centre mère-enfant au Canada et le deuxième centre pédiatrique en importance en Amérique du Nord. 

Intitulé du doctorat

Doctorat en Immunologie

Pays d'obtention du doctorat

Canada

Etablissement délivrant le doctorat

Université de Montréal

Profil du candidat

Le candidat idéal possède un M2 en immunologie fondamentale ou en biologie. Un candidat qui souhaite faire son stage de M2 au laboratoire pour poursuivre ensuite au doctorat sera considéré pour cette offre. Il doit être extrêmement motivé, proactif, mature, démontrer une excellente capacité d’adaptation et d'organisation, une grande autonomie et une passion pour l’immunologie. Il doit avoir un très bon esprit d’équipe et posséder une très bonne maîtrise de l’anglais écrit et oral.

Après une première étape de sélection sur dossier, les candidats potentiels seront contactés pour un entretien par zoom, d'abord avec l'associée de recherche, puis Dr Decaluwe.

01/07/2022
Partager via
Postuler
Fermer

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?