Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

CIFRE - Métrologie et méthodologie d’analyse des risques liées à l’exposition aux poussières de pierre naturelle

ABG-105813 Sujet de Thèse
23/05/2022 Cifre
Université de Lorraine
Nancy - Grand Est - France
CIFRE - Métrologie et méthodologie d’analyse des risques liées à l’exposition aux poussières de pierre naturelle
  • Génie des procédés
  • Matériaux
Métrologie des aérosols, aéraulique, analyse de risques, poussière

Description du sujet

Les professionnels de la pierre naturelle (extracteurs, transformateurs et poseurs notamment) sont exposés à des poussières de natures très variées (calcaires, grès, granits...), de par leur origine géologique, leur structure et leur composition. Par ailleurs, les sites de production sont également des structures de tailles variables, avec des conditions opératoires très différentes : carrière en plein air ou souterraine, ateliers, usines, chantiers intérieurs ou extérieurs. Malgré cette diversité et variabilité, ces entreprises sont soumises à une réglementation unique sur l’aération et l’assainissement des locaux à pollution dite ‘non spécifique’. Le décret n°2021-1763 du 23 décembre 2021 a ainsi abaissé les concentrations moyennes en poussières totales et alvéolaires à 4 et 0,9 mg/m3 d’air, respectivement. Ces nouveaux seuils posent question tant en ce qui concerne i) la métrologie applicable, ii) la mise en place des campagnes de mesures d’exposition et de prélèvement, iii) la mise en conformité éventuelle des procédés et conditions opératoires afin de répondre à la réglementation et protéger efficacement les salariés.

Dans ce contexte, le CTMNC - Centre Technique de Matériaux Naturels de Construction - souhaite financer une thèse de doctorat dont le but serait de : 

 

•   Lister et caractériser les types de poussières et les sources d’émission rencontrées dans le procédé du « berceau à la tombe » de la pierre naturelle (extraction – débit – façonnage – transport – mise en œuvre – réemploi / recyclage) afin de mieux cibler les activités et personnes concernées (groupes d’exposition similaires…), 

•   Recenser les règlementations en vigueur en France et en Europe, leurs exigences et leurs évolutions, afin de mieux définir les objectifs des mesurages,

•   Proposer et développer des solutions de métrologie adaptées aux poussières de pierre naturelle et à la variabilité des procédés mis en œuvre,

•   Prendre en considération l’aéraulique des locaux concernés afin de proposer des relations entre mesures d’ambiance (point fixe) et mesures d’exposition (sur opérateur),

•   Procéder à l’interprétation statistique des résultats de mesures,

•   Évaluer les risques, en incluant son niveau d’acceptation, la conscience du risque dans la profession et la compréhension de la règlementation,

•   Décrire les moyens mis en œuvre pour limiter les effets de ces poussières dans la profession ainsi que l’historique des mesures,

•   Proposer des solutions et étudier leur faisabilité technique et les coûts et fonctionnements associés selon le type de poussière pour améliorer la réduction des émissions et leur traitement en vue d’atteindre les seuils réglementaires en vigueur et prévisibles. Faire une analyse critique des écarts éventuels. 

•   Constituer ainsi un véritable guide méthodologique de solutions pour la profession pour s’adapter à la règlementation et pour l’administration (prise de conscience des enjeux, des plans d’actions à mettre en place, des limites...)

 

L’encadrement scientifique sera assuré par les enseignants-chercheurs de l’équipe SAFE ‘Sécurité, Aérosols, Filtration, Explosion’ du Laboratoire Réactions et Génie des Procédés (LRGP CNRS/Université de Lorraine). 

Prise de fonction :

03/10/2022

Nature du financement

Cifre

Précisions sur le financement

CTMNC - Clamart

Présentation établissement et labo d'accueil

Université de Lorraine

CTMNC : Centre de recherche industrielle, d'assistance technique et de formation des fabricants français de produits de terre cuite, terre crue, et en pierre naturelle. C'est un établissement d'utilité publique de droit privé, dont l’objet est de promouvoir le progrès des techniques. Il est constitué de deux départements : terre cuite et pierre naturelle.

LRGP - CNRS/UL : le Laboratoire de Réactions et Génie des Procédés est une Unité Mixte de Recherche du CNRS et de l'Université de Lorraine (UMR 7274). Il a pour objectif scientifique l'étude des procédés industriels pris dans leur globalité et leur complexité. Dans le contexte d’une économie et d’un développement durables, l’axe PERSEVAL (Procédés pour l’Environnement, la Sécurité et la Valorisation des Ressources) du laboratoire étudie spécifiquement les procédés visant à améliorer la qualité des milieux (air, eaux, sols), à exploiter les ressources naturelles de manière raisonnée et à maîtriser des risques industriels. 

LRGP - axe PERSEVAL, ENSIC, 1 rue Grandville, Nancy ; Ecole Doctorale SIMPPE

Intitulé du doctorat

Génie des Procédés et des Produits et des Molécules

Pays d'obtention du doctorat

France

Etablissement délivrant le doctorat

Université de Lorraine

Ecole doctorale

SCIENCES ET INGENIERIES DES MOLECULES, DES PRODUITS, DES PROCEDES ET DE L’ENERGIE (SIMPPé)

Profil du candidat

Spécialité : Sciences pour l'ingénieur - Génie des procédés

Le doctorant devra avoir ou s’entourer de compétences sur les matériaux (physico-chimie) et en aéraulique, pouvoir se déplacer sur les sites de production et mener à bien des expériences en laboratoire ou in-situ. Une expérience dans le domaine de la physique et de la métrologie des aérosols serait appréciable.

 

24/06/2022
Partager via
Postuler
Fermer

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?