Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Ecologue de la santé F/H

ABG-106186 Emploi Confirmé
10/06/2022 CDI > 25 et < 35 K€ brut annuel
Logo de
CIRAD
GUINEE - Afrique
Agronomie, agroalimentaire
22/08/2022
Recherche et Développement

Employeur

Le Cirad (Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement) produit et transmet de nouvelles connaissances pour accompagner l'innovation et le développement agricole dans les pays du Sud avec ses partenaires.

Il a pour objectif prioritaire de bâtir une agriculture durable des régions tropicales et méditerranéennes, adaptée aux changements climatiques, capable de nourrir 10 milliards d'êtres humains en 2050, tout en préservant l'environnement.

 

Poste et missions

Le CIRAD recrute un.e écologue appliquant les outils et concepts de l'écologie aux questions de santé au sens large (ex. lien entre biodiversité et santé, écologie de la transmission des maladies émergentes, santé et/des écosystèmes).
Vous porterez un projet de recherche en écologie appliquée aux approches intégrées de la santé au sein d'un collectif interdisciplinaire de l'UMR ASTRE du CIRAD regroupant écologues, épidémiologistes, modélisateurs, microbiologistes, socio-économistes et anthropologues. Vous mettrez en œuvre des approches d'écologie des populations et comportementale (mobilité animale, comportement alimentaire, dynamique de population) afin d'étudier les populations d'animaux sauvages réservoirs de zoonoses (notamment chauves-souris et rongeurs). Ces outils seront combinés à des méthodes de suivi de la transmission des maladies infectieuses (épidémiologie analytique, modélisation épidémiologique) et à des études en sciences sociales (anthropologie, économie, sociologie) en collaboration avec d'autres chercheurs de l'UMR ASTRE, afin de mieux comprendre les déterminants éco-épidémiologiques et socio-économiques de l'émergence des zoonoses.
Dans une première affectation d'au moins 3 ans en Guinée, vous participerez aux projets en cours de l'UMR sur la réduction des risques d'émergence de maladies zoonotiques (Initiative Prezode, Projet UE Ebo-Sursy, Projet AFD AFriCam, Projet Horizon Europe BCOMING). Vous serez notamment en charge de la conception et de la mise en œuvre de suivis de populations d'animaux sauvages (chauves-souris en particulier) aux interfaces avec les animaux domestiques et les humains afin de mieux comprendre les mécanismes écologiques d'émergence de zoonoses (coronavirus et filovirus en particulier) et d'identifier des stratégies de prévention et de contrôle de ces maladies.
Etant basé.e en Guinée à Conakry, vous assurerez le maintien et le développement de liens avec les partenaires locaux institutionnels, scientifiques et techniques de ces projets et assurerez le montage de futurs projets de recherche et de développement en collaboration avec les autres membres de l'unité ASTRE.

Mobilité géographique :

Internationale

Prise de fonction :

02/11/2022

Profil

Vous avez une formation initiale universitaire (MSc ou équivalent) et êtes titulaire d'un PhD en écologie (écologie des populations, écologie du comportement, écologie des communautés ou écologie de la santé) ou en biologie de la conservation.
Vous avez des compétences en écologie quantitative avec la maitrise de méthodes analytiques (notamment capture-marquage-recapture ou analyse spatiale) reposant sur la collecte de données de terrain (capture et marquage, télémétrie, prélèvements biologiques) et pouvant alimenter des modèles d'éco-épidémiologie (e.g. modèles SIR).

Vous êtes intéressé.e par une application des théories, concepts et outils de l'écologie aux approches intégrées de la santé (e.g. études de l'écologie de la transmission des zoonoses émergentes ou du lien entre biodiversité et santé dans le cadre d'approches One Health, EcoHealth, Planetary Health) dans un cadre interdisciplinaire. Une expérience postdoctorale et une connaissance des contextes de travail et de vie au Sud, en particulier en Afrique de l'Ouest serait un plus.
Vous avez de bonnes qualités relationnelles et de communication avec les partenaires des projets de recherche et de développement. (e.g. gestion de projets de recherche ou de conservation au Sud).
Vous maitrisez le français et l'anglais.

Partager via
Postuler
Fermer

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?