Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Chargé de projet Européen - Sciences océaniques, Politique, Société (H/F)

ABG-106487 Emploi Niveau d'expérience indifférent
24/06/2022 Autre type de contrat Salaire à négocier
Logo de
IFREMER
Brest - Bretagne - France
Ecologie, environnement
17/07/2022
Chargé de projet Européen

Employeur

Reconnu dans le monde entier comme l’un des tout premiers instituts en sciences et technologies marines, l’Ifremer s’inscrit dans une double perspective de développement durable et de science ouverte. Il mène des recherches, innove, produit des expertises pour protéger et restaurer l’océan, exploiter ses ressources de manière responsable, et partager les connaissances et les données marines afin de créer de nouvelles opportunités pour une croissance économique respectueuse du milieu marin.

Présents sur toutes les façades maritimes de l’hexagone et des outremers, ses laboratoires sont implantés sur une vingtaine de sites dans les trois grands océans : l’océan Indien, l’Atlantique et le Pacifique. Pour le compte de l’Etat, il opère la Flotte océanographique française au bénéfice de la communauté scientifique nationale. Il conçoit ses propres engins et équipements de pointe pour explorer et observer l’océan, du littoral au grand large et des abysses à l’interface avec l’atmosphère.

Ouverts sur la communauté scientifique internationale, ses 1500 chercheurs, ingénieurs et techniciens font progresser les connaissances sur l’une des dernières frontières inexplorées de notre planète ; ils contribuent à éclairer les politiques publiques et à l’innovation pour une économie bleue durable. Leur mission consiste aussi à sensibiliser le grand public aux enjeux maritimes.

Fondé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), dont le budget avoisine 240 millions d’Euros. Il est placé sous la tutelle conjointe des ministères de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), de la Mer (MinMer), de la Transition écologique et solidaire (MTES), de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA).

Poste et missions

Rattaché(e) à la Directrice des affaires européennes et internationales (DAEI), vous serez le/la chargé(e) de mission responsable du projet européen PREP4BLUE* :

  • Contribuer par votre expertise au processus d’engagement des parties prenantes dans la coordination de PREP4BLUE
  • Coordonner avec les partenaires européens les activités de PREP4BLUE relatives au développement des méthodologies de co-création et co-production de la connaissance avec les parties prenantes et les citoyens, ainsi que de démocratie participative (WP 3, 5 et 6).
  • Proposer et mettre en place des passerelles entre les activités de PREP4BLUE et les initiatives internationales, dont la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable, en collaboration avec la responsable du suivi de cette Décennie au sein de la DAEI (WP1).
  • Partager les résultats de PREP4BLUE (méthodologies et outils de co-création, co-production & démocratie participative) au niveau institutionnel.

 

*Le projet PREP4BLUE et la Mission « Régénérer notre océan et nos eaux »Sous Horizon Europe, la CE a lancé la Mission Régénérer notre océan et nos eaux en septembre 2021. L’Ifremer a été impliqué dans sa mise en place et joue actuellement un rôle important à travers les financements européens, notamment avec la coordination du projet PREP4BLUE (2022-2025).

Les Missions visent à créer les conditions nécessaires pour mettre en place des nouveaux modes de collaboration entre les chercheurs et les acteurs/décideurs de terrain. Il s’agit de mieux insérer les parties prenantes dans les projets de recherche, à chaque étape du processus : co-création et co-production de la recherche. Il s’agit aussi d’allier connaissance du terrain et connaissance scientifique et de prendre en compte le besoin du futur utilisateur de la connaissance dès la conception d’un projet de recherche. Cette intégration est indispensable pour atteindre les Objectifs de développement durable, tels que définis par les Nations Unies dans son agenda 2030.

La Mission Régénérer notre océan et nos eaux est centrée sur l’étude, la restauration et la protection des eaux européennes d’ici 2030 et se décline en deux phases :

2020-2025, mise en place des « Lighthouses » : un objectif par bassin européen

Un «Lighthouse » correspond à une région maritime où tous les acteurs collaborent pour piloter des actions autour d’un unique objectif de la Mission, avec environ 110 M€ de financement européen par an. Dans cette première phase, l’Ifremer coordonne le projet « chapeau » PREP4BLUE, qui notamment facilitera la mise en place des nouvelles méthodologies de co-creation et co-production de la recherche. L’Ifremer est également partenaire d’autres projets contribuant aux Lighthouses de la Mission dans les bassins méditerranéen, atlantique/arctique et mer du Nord/Baltique.

2026-2030, répliquer les solutions de la première phase

Lors de la seconde phase, les financements européens permettront la consolidation de la démarche, avec la réplication des nouvelles solutions technologiques et sociétales innovantes dans d’autres basins et leur mise à grande échelle. 

 



Activités principales
 

 

  • Soutien et coordination des partenaires de PREP4BLUE impliqués dans le développement des méthodologies et outils de co-création et co-production de la connaissance, ainsi que de démocratie participative (WP 3, 5 et 6).
  • Veille scientifique sur les méthodologies de démocratie participative et co-création et co-production de la connaissance, notamment dans les domaines d’actions de la Mission européenne « Régénérer notre océan et nos eaux ».
  • Supervision des activités pilotes de PREP4BLUE (ateliers et assemblées de citoyens et parties prenantes), qui viseront à évaluer la pertinence des méthodologies et d’outils développés.
  • Proposition d’actions visant à créer des synergies entre la Mission « Régénérer notre océan et nos eaux » et la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable.
  • Contribution aux livrables qui nécessitent l’expertise en processus d’engagement des parties prenantes dans
  • Production des livrables sous la responsabilité de l’Ifremer, notamment le dernier livrable du projet (D6.6), qui compile des résultats du projet PREP4BLUE en ce qui concerne les assemblées de citoyens et parties prenantes, la communication, l’engagement citoyen, le help-desk, etc.
  • Communication et coordination en interne : établir et coordonner un réseau interne composé de chercheurs Ifremer intéressés par les démarches de recherche collaborative (notamment de l’unité Economie Maritime et l’UMR AMURE), de l’équipe de la coordination de l’expertise et de la surveillance en appui aux politiques publiques et de la Direction de la Communication de l’Ifremer.
  • Veille sur les programmes et projets européens pouvant contribuer à la Mission « Régénérer notre océan et nos eaux ».

 

 



Champs relationnel
 

  • En interne : Coordination de l’appui aux politiques publiques, Direction Administrative, Juridique et Financière (DAJF), notamment sa Cellule de montage de projets, Direction de la Communication (DCOM), certaines unités de recherche de l’Ifremer, notamment l’unité Economie Maritime et l’UMR AMURE.

 

  • En externe : avec les partenaires européens de PREP4BLUE

Mobilité géographique :

Internationale

Profil

  • Titulaire d'un Bac+5 ou d'un doctorat.
  • Expérience (à minima doctorat) dans l’étude et/ou la mise en œuvre de démarches transdisciplinaires de co-création et co-production de connaissances, de facilitation, d’ingénierie de la concertation, de modélisation d’accompagnement, de concertation territoriale et/ou des interactions science-politique-société et des démarches de recherche participatives et collaboratives. 
  • Appétence pour les problématiques d’interactions entre recherche scientifique, décision publique et société.
  • Connaissance du domaine des sciences de la durabilité, environnementales et/ou océaniques serait un plus.


  • Compétences mises en œuvre
     

     

    Compétences techniques / métiers :

  • Maîtrise des approches de facilitation, ingénierie de la concertation, la modélisation d’accompagnement, approches transdisciplinaires et les méthodologies de co-création et co-production de la connaissance et d’engagement citoyen.
  • Connaissance des sciences de la durabilité, environnementales et/ou océaniques serait un plus.
  • Connaissance du programme cadre de recherche et innovation européen (Horizon Europe).
  • Compétence en gestion de projet serait un plus.
  • Parfaite maîtrise de l'anglais écrit et oral
  •  

    Qualités personnelles :

  • Intérêt pour la recherche scientifique et l’innovation.
  • Capacité d’analyse et de synthèse.
  • Capacités rédactionnelles (anglais notamment) et de présentation orale.
  • Capacité d'écoute et d'intégration dans d'autres milieux.
  • Esprit d’équipe et d’initiative.
  • Bon relationnel.
  • Rigoureux(se) et précis(se) dans le suivi des projets
  •  

    Conditions de travail

     

  • CDI de projet d'une durée prévisionnelle de 3 ans.
  • Poste temps plein, basé à Plouzané.
  • Déplacements de courtes durées en France et à l'étranger.
Partager via
Postuler
Fermer

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?