Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Vous aviez déjà un compte sur l’ancien site de l’ABG, afin de le valider aujourd’hui, merci de suivre la procédure de récupération de mot de passe.

Mot de passe oublié

Identification et quantification des encollages utilisés dans les papiers de presse du XXème siècle conservés à la Bibliothèque nationale de France

ABG-74255 Stage master 2 / Ingénieur 6 mois
07/12/2017
Logo de
Bibliotheque Nationale de France
Bussy Saint Georges Ile-de-France France
  • Chimie
  • Génie des procédés
  • Histoire, histoire de l’art et civilisations
21/12/2017

Établissement recruteur

Le laboratoire scientifique et technique de la Bibliothèque nationale est  composé de 7 agents, chimistes et biologistes

Il assure :

le contrôle de la qualité des produits et matériaux utilisés pour la restauration, la reproduction et la conservation des documents (papier, carton, cuir, colle, adhésif, encre,etc.) ;

le contrôle de la qualité des traitements et de l’aide à l’amélioration des traitements  (restauration, désacidification, désinfection, etc.) ;

les expertises physico-chimiques sur les documents anciens et contemporains (identification de fibres, des encres, des colorants, des liants, etc.) ;

le contrôle de la qualité de l'environnement dans les magasins et les lieux d'expositions (climat, éclairage, polluants …) ;

les expertises biologiques des documents et des locaux de stockage  (identification du type de contaminant, préconisation d’actions à mener, mise en place de traitements curatifs,…).

Il collabore à des programmes de recherche avec des laboratoires spécialisés en conservation et pratique une veille scientifique active.

Il participe:

à la formation des professionnels des bibliothèques et des archives à la conservation du patrimoine écrit, photographique et audiovisuel

à l’accueil des élèves d’écoles de chimie, physique, biologie ou restauration-conservation du patrimoine.

Description

La Bibliothèque nationale de France (BnF) réalise régulièrement des campagnes de désacidification de masse sur des documents constitués de papiers acides. Cette désacidification ralentit la dégradation du papier qui est favorisée par l’hydrolyse acide de la cellulose. Toutefois ce traitement de conservation ne permet pas de renforcer le papier. Pour cette raison, la BnF est impliquée dans la recherche de nouvelles méthodes de désacidification et consolidation de documents cellulosiques en collaboration avec les laboratoires partenaires CRC et LPPI. Les résultats de ces recherches ont montré un intérêt avéré vis-à-vis de l’utilisation d’aminoalkylacoxysilanes (AAAS) pour la désacidification et le renforcement simultanés du papier. Les dernières études ont notamment mis en évidence l’influence néfaste de l’encollage utilisé dans la fabrication du papier sur l’efficacité du traitement à base d’AAAS. Pour vérifier l’applicabilité de la méthode développée au sein des collections de la BnF il s’avère donc fondamental de connaitre la nature et la quantité d’encollage présent dans les documents susceptibles de recevoir ce type de traitement.

Ce stage vise donc à développer une méthode analytique qui permettra d’identifier et de quantifier les différentes matières utilisées pour l’encollage des papiers de presse, comme la colophane, les dimères alkyl cétene (AKDs) ou les anhydrides alcényl succinique (ASAs). Les techniques analytiques utilisées pour l’étude seront la chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectroscopie de masse (GC-MS) et la pyrolyse-GC/MS. Le protocole analytique sera mis au point sur des échantillons modèle et appliqué ensuite à des prélèvements de papiers de presse en provenance des collections de la BnF. Les résultats obtenus lors de ce stage permettront de compléter les informations sur la caractérisation des documents de presse qui sont susceptibles de nécessiter un traitement de désacidification et de renforcement et de mieux orienter les recherches en cours.

Profil

Le(la) candidat(e) devra posséder des bonnes connaissances en chimie analytique et en particulier en chromatographie. Des connaissances en chimie des polymères naturels et synthétiques seront appréciées. Le(la) candidat(e) devra montrer un fort intérêt pour les problématiques liées à la conservation du patrimoine culturel.

Prise de fonction

01/02/2018
Postuler
Fermer

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?


Mot de passe oublié
Ce site est tout nouveau : si vous rencontrez un dysfonctionnement ou si vous avez des suggestions, nous vous serons très reconnaissants de nous en informer. Merci d’avance !
item1
item1