Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Vous aviez déjà un compte sur l’ancien site de l’ABG, afin de le valider aujourd’hui, merci de suivre la procédure de récupération de mot de passe.

Mot de passe oublié

Intensification d’un procédé de méthanation biologique, étude microbiologique et transferts réactionnels.

ABG-81097 Stage master 2 / Ingénieur 6 mois 603,75€
08/11/2018
Unversité Clermont Auvergne
Clermont-Ferrand Auvergne-Rhône-Alpes France
  • Biotechnologie
  • Génie des procédés

Établissement recruteur

Site web :

http://

Insitut Pascal UMR CNRS/SIGMA/UCA/CHRU 6602

Axe GePEB

Description

Dans la perspective d'une valorisation du CO2 et d'une réduction des émissions nettes de GES, le sujet de stage a pour objectif d’intensifier un procédé de méthanation biologique (BIOM), par ailleurs brique technologique de la stratégie Power-to-Gaz pour le stockage à moyen terme voire saisonnier de l’énergie. Dans une perspective d’avenir et dans  le but d’accroître la production de biométhane neutre en CO2 en utilisant le H2 produit à partir des surplus d’électricité renouvelable intermittente, le projet vise en particulier à l’étude de phénomènes biologique est physique associé à un procédé de méthanation biologique.

- Le processus de méthanisation biologique consiste à convertir le CO2 et l’H2 en CH4 et en eau par les réactions exothermiques suivantes :

 

CO2 + 4H2 --> 2H2O + CH4               CO + 3H2   - -> H2O + CH4

 

La méthanation biologique (biométhanisation) utilisant des conditions de culture pures ou mixtes repose sur des méthanogènes hydrogénotrophes jouant le rôle de biocatalyseur et convertit les gaz réactifs dans un milieu liquide. Le biocatalyseur est constitué de microbes strictement anaérobies du domaine des Archées, qui conduisent généralement la dernière étape du processus de digestion anaérobie liquide ou à l'état solide.

L’objectif du stage sera de développer une compréhension des réactions biologiques et physiques au sein d’un réacteur pilote de méthanation biologique. Les outils du génie biologique et de la microbiologie seront utilisés. Différentes souches d’Archées seront testées afin de sélectionner le biocatalyseur optimal. Une étude et des mesures des transferts gaz-liquide seront réalisés. 

Profil

Etudiant(e) master 2 ou ingénieur

Prise de fonction

Dès que possible
Postuler
Fermer

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?


Mot de passe oublié
Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

item1 item1 item1
item1