Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Mot de passe oublié

Valorisation des écotypes de palmiers : acrocomia aculeata (moucaya-macaúba) et Mauritia flexuosa (Buruti-palmier bâche)

ABG-84730 Sujet de Thèse
15/04/2019 < 25 K€ brut annuel
Logo de
Université de Guyane
CAYENNE Cedex - Guyane
Valorisation des écotypes de palmiers : acrocomia aculeata (moucaya-macaúba) et Mauritia flexuosa (Buruti-palmier bâche)
  • Chimie
  • Agronomie
  • Biotechnologie
fatty acid,palm oil, nanoparticles, acrocomia aculeata

Description du sujet

L’Amazonie bénéficie d’une grande biodiversité naturelle de palmiers (18 genres en Guyane) vivants dans des habitats différents (mangrove, pinotière, bas-fonds, terre fermes, sable blanc …) caractérisés par des conditions environnementales uniques et fluctuantes. Bien qu’occupant le troisième rang des ressources végétales après les graminées et les légumineuses, la composition phytochimique des palmiers Amazoniens reste encore peu étudiée, à l’exception de l’euterpe oleracea (Acai-wassaye) dont les potentielles applications se sont accrues au cours de ces deux décennies, notamment en oncologie. Toutefois, peu d’étude a été consacré à la valorisation d’acrocomia aculeata et mauritia flexuosa en Guyane (France). Ainsi ce projet de thèse aura pour objectif d’étudier la composition phytochimique de chacune des parties des palmiers sélectionnés sur le territoire guyanais, d’en extraire les métabolites primaires et secondaires afin de les utiliser à des fins agroalimentaires et cosmétiques puis pharmaceutiques. La littérature et les études réalisées au sein de Qualisud Guyane sur différents écotypes de palmiers mettent en évidence les différentes teneurs en acides gras, composés polyphénoliques, espèces saponifiables et non saponifiables et les tannins entre les espèces endémiques suivant la nature des sols, la période de récolte et la maturité des fruits et de l’âge du palmier. Par ailleurs, une étude plus approfondie est entamée pour comprendre la différenciation entre les autres écotypes retrouvés en Amazonie et plus particulièrement au Brésil et le plateau des Guyanes.

Nature du financement

Contrat doctoral

Précisions sur le financement

Présentation établissement et labo d'accueil

Université de Guyane

L'université de Guyane est structurée autour de quatre grandes orientations thématiques fondatrices :

  • La dynamique de la biodiversité en Amazonie et valorisation des ressources naturelles (du gène aux écosystèmes, notamment la biodiversité des écosystèmes forestiers agronomiques, marins, littoraux et fluviaux) ;
  • La santé et écologie de la santé en milieu tropical ;
  • La dynamique des sociétés amazoniennes dans leurs environnements et la gestion durable des territoires amazoniens ;
  • Les technologies innovantes en environnement amazonien et technologies bio-inspirées.

Au sein de l’Université de Guyane, l'unité mixte de Recherche Qualisud travaille sur la connaissances et la valorisation de la biodiversité amazonienne. Elle a pour objectif de développer une démarche intégrée pour la production et la préservation de produits et d'aliments de qualité organoleptique, sanitaire et nutritionnelle optimales. Elle développe des activités visant à analyser, comprendre et optimiser le processus de construction de l’aliment tout au long de la chaine de transformation.L’environnement amazonien se caractérise par des écosystèmes riches et uniques, encore largement inconnus et inexploités. Ce qui génère de façon cruciale des besoins de connaissance et de valorisation de ses ressources renouvelables.

Site web :

Intitulé du doctorat

Doctorat en chimie et biotechnologie

Pays d'obtention du doctorat

France

Etablissement délivrant le doctorat

Université de Guyane

Ecole doctorale

Profil du candidat

Le(La) cadidat(e) recherché(e) devra avoir accompli un Master ou une école d'ingénieur en chimie analytique . Plus spécifiquement, le (la) candidat(e) recruté(e) devra posséder des compétences en chimie et en relation avec la transformation à visée santé des produits issus de la biodiversité végétale alimentaire Amazonienne. 

Pour développer ses travaux de recherche le (la) candidat(e) bénéficiera des équipements de chimie et de biologie de la plateforme analytique de l’Université de Guyane (HPLC-SMn, CPG, LC, spectroscopies et spectrométrie : UV, IR, RMN) ainsi que de réaliser des évaluations préliminaires d’activités biologiques dans la continuité du développement du laboratoire et des travaux de l’équipe.

Les compétences complémentaires :

Synthèse de organique ou de polymères

Caractérisations physico-chimiques

Communication écrite et orale

Culture scientifique

Autonomie, Initiative

Travail en équipe

Anglais : lu, écrit et parlé

Date limite de candidature

Partager via
Postuler
Fermer

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?


Mot de passe oublié
Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

item1 item1