Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Synthèse et modifications physicochimiques de nanoparticules métalliques pour des applications théranostiques

ABG-87820 Stage master 2 / Ingénieur 6 mois env 560€
09/10/2019
Conservatoire national des arts et métiers
Paris Ile-de-France France
  • Chimie
nanoparticules, chimie verte, synthèse, flux continu
31/10/2019

Établissement recruteur

Le stage se déroulera dans l'équipe de Chimie moléculaire du Cnam au sein du labratoire GBCM.

Description

Projet  

Depuis une dizaine d’années, de plus en plus de travaux s’intéressent à l’utilisation de nanoparticules pour des applications théranostique.1 Les premières applications cliniques sont apparues avec des particules à bases d’or (Aurolase) ou d’hafnium (NBTX-R3) visualisables par scanner RX et permettant de réaliser de la photothermie ou de sensibiliser la radiothérapie.2 La biocompatibilité, la nanotoxicité, la modulation de la biodistribution mais aussi la capacité à industrialiser ces nanoparticules dans des environnements pharmaceutiques restent, à l’heure actuelle, des défis à relever.3

Objectifs du stage :

A partir de nanoparticules de bismuth métallique développées récemment en flux continu au laboratoire4 suivant les critères de chimie verte, une modification du revêtement est envisagée afin de pouvoir rendre ces nanoparticules lipophiles ou hydrophiles et de les vectoriser pour assurer leur ciblage spécifique vers des cellules pathologiques. Ces nanoparticules seront notamment incorporées dans des émulsions pour les évaluer dans plusieurs applications théranostiques : radiothérapie, photothermie, imagerie RX ou photoacoustique.

Au cours de ce projet innovant, le candidat sera amené à synthétiser et caractériser différents agents de revêtement qui seront adsorbées à la surface des nanoparticules pour créer de nouveaux nano-objets. Des réactions de type couplage peptidique ou de chimie click serviront à fonctionnaliser les nanoparticules. Il incorporera ensuite les nanoparticules dans différents types d’émulsions. En parallèle, la synthèse de nanoparticules stables et réalisables suivant un procédé simple, robuste et reproductible sera aussi étudiée.

 

Les nanoparticules qui seront obtenues au cours de ce stage seront caractérisées et évaluées grâce aux collaborations nationales et internationales existantes au sein du laboratoire. Le candidat pourra participer à l’évaluation théranostique des nanoparticules préparées.

 

Techniques ou méthodes utilisées

La caractérisation des nano-objets sera faite par DLS (diffusion dynamique de lumière)/potentiel zéta, TEM (microscopie électronique en transmission), cryo-TEM, RMN, DOSY, TGA. Les agents de revêtement, seront synthétisés suivant les techniques de chimie organique et analysés par RMN, IR, MS avant de réaliser leur adsorption sur les nanoparticules. Les émulsions seront préparées à l’aide d’un microfluidiseur.

 

Profil

Le (la) candidat(e) devra posséder des connaissances en synthèse de nanoparticules et en chimie organique. Des connaissances en chimie de formulation seront un plus.

Prise de fonction

13/01/2020
Partager via
Postuler
Fermer

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

item1 item1 item1
item1 item1 item1 item1
Ils nous font confiance