Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Synthèse et caractérisation d'hydrogels autoréparants polyuréthanes sans isocyanates

ABG-88837 Stage master 2 / Ingénieur 6 mois 550
03/12/2019
Institut Charles Gerhardt Montpellier
Montpellier Occitanie France
  • Chimie
  • Matériaux
Polymères, synthèse, hydrogels, rhéologie, chimie, matériaux, self-healing
31/01/2020

Établissement recruteur

L’équipe « Ingénierie et Architectures Macromoléculaires » (IAM) est l’une des 11 équipes qui constituent l’Institut Charles Gerhardt de Montpellier (ICGM - UMR 5253) et fait partie du département «Chimie Moléculaire et Macromoléculaire». L’équipe se spécialise dans l’étude fondamentale et applicative de la chimie et la physico-chimie des polymères. Son champ d’expertise s’étend de la synthèse de monomères jusqu’à l’élaboration de matériaux polymères et composites. Le stage proposé est localisé sur un des sites de l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie.

Description

Contexte :

Les polyuréthanes (PUs) représentent une famille de polymères très importante et en plein développement – 6ème rang mondial, 18Mt/an. Cependant ils sont synthétisés à partir d’isocyanates qui sont très toxiques, voir CMR (cancérogène, mutagène, reprotoxique). Face à une pression réglementaire importante, l’industrie chimique cherche à trouver des alternatives plus respectueuses de la santé et de l’environnement. Ainsi la recherche de nouveaux polyuréthanes sans isocyanates (NIPUs) est un axe de développement majeur pour un grand nombre d’industries. 

D'autre part, un fort intérêt est porté sur le développement d'hydrogels autoréparants. Grâce à l’ajout de fonctions réversibles au sein de leur structure chimique, il est possible d’obtenir des propriétés d’autoréparation suite à un stimulus extérieur (pH, température, UV...). Ces propriétés étendent les possibilités d'applications des hydrogels à un large panel (biomédical, cosmétique...).

 

Sujet de stage : 

Le stagiaire aura pour mission de développer de nouveaux hydrogels polyuréthanes sans isocyanates. Il s'agira donc de synthétiser des nouveaux monomères carbonates cycliques en vue d'obtenir des polyhydroxyuréthanes (PHUs) réversibles. Par la suite, les propriétés des hydrogels obtenus seront caractérisées ainsi que leurs propriétés d'autoréparation. De nombreuses structures sont envisageables et permettront la compréhension des relations structures/propriétés.

Ce sujet se situe à l’interface de la chimie (synthèse et polymérisation) et de la physico-chimie (formulation et caractérisation) des polymères. Ce travail permettra à l’étudiant d’être formé à l’utilisation de méthodes d’analyses structurales (RMN, IR, etc.) et à la caractérisation physico-chimique de matériaux (DSC, ATG, DMA, rhéologie, DLS, etc.).

Profil

Etudiant en Master 2 (ou d’une école d’ingénieur en dernière année) chimie ou chimie des polymères. Il devra faire preuve d’un fort intérêt pour la recherche, d’un esprit d’innovation, d’initiative et de synthèse ainsi qu’être capable de s’intégrer facilement dans une équipe de recherche.

Prise de fonction

03/02/2020
Partager via
Postuler
Fermer

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

item1
Ils nous font confiance