Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Caractérisation de la contamination en produits phytosanitaires, pharmaceutiques et additifs de plastiques dans les bivalves du bassin de Marennes-Oléron

ABG-94132 Sujet de Thèse
21/10/2020 > 25 et < 35 K€ brut annuel
ANSES, Université de La Rochelle
Maisons Alfort - Ile-de-France - France
Caractérisation de la contamination en produits phytosanitaires, pharmaceutiques et additifs de plastiques dans les bivalves du bassin de Marennes-Oléron
  • Chimie
  • Ecologie, environnement
écotox, sécurité sanitaire, HRMS, data mining, pesticides, médicaments vétérinaires,microplastiques

Description du sujet

Les bassins versants des Pertuis Charentais sont urbanisés et caractérisés par une activité agricole intensive. Ils sont la source de produits phytosanitaires, pharmaceutiques et de plastiques au niveau du littoral, cependant, les connaissances sur ces types de contaminants et leurs niveaux d’accumulation manquent. Les mortalités observées ces dernières années chez les moules et les huîtres, espèces révélatrices de la qualité environnementale, suggèrent une dégradation de la qualité de l’eau mais les causes précises sont méconnues. Dans ce contexte, une étude pilote récemment menée à l’Université de La Rochelle par un postdoctorant en collaboration avec le Cedre de Brest et l’ANSES de Maisons-Alfort a consisté à identifier les molécules phytosanitaires et additifs de plastiques présents dans les huîtres, les moules, l’eau et les sédiments prélevés en Février 2019 au niveau de différents sites dans le bassin de Marennes Oléron. Les résultats des analyses complémentaires en GC-MS/MS et LC-HRMS/MS ont révélé la présence d’une diversité importante de molécules phytopharmaceutiques mais aussi d’additifs de plastiques. Dans ce contexte, le projet de thèse vise à caractériser la contamination en produits phytosanitaires, pharmaceutiques et additifs de plastiques à grande échelle dans les bivalves commerciaux et leur environnement à travers une biosurveillance active d’un an. Différentes méthodes d’analyses chromatographiques seront développées et mises en œuvre. Une fois les méthodes validées elles seront appliquées sur les échantillons générés dans le cadre de la biosurveillance de différents sites d’échantillonnage analysés à une fréquence trimestrielle. Les résultats produits par les différentes analyses chromatographiques (target, suspect et untarget) seront mis en liens avec les paramètres physicochimiques de l’eau et les usages des bassins versants au travers d’analyses statistiques multivariées (ex : ACP) afin de mieux comprendre le devenir de ces molécules dans le milieu et leurs impacts sur la mortalité des huîtres et des moules des sites étudiés.  Enfin, les données seront utilisées pour alimenter des modèles afin de connaître les risques toxicologiques pour la santé de l’homme.

Prise de fonction :

01/02/2021

Nature du financement

Contrat doctoral

Précisions sur le financement

Présentation établissement et labo d'accueil

ANSES, Université de La Rochelle

Le laboratoire de sécurité des aliments est situé à Maisons-Alfort, avec un site à Boulogne-sur-Mer. Il intervient sur les dangers biologiques et chimiques qui peuvent affecter la sécurité sanitaire et la qualité des aliments. Il participe dans son domaine de compétence à l’accomplissement des missions de référence, de recherche, de veille, d’épidémiologie et d’expertise scientifique et technique de l’Anses.Le site de Maisons-Alfort réunit 120 personnes spécialisées en sécurité sanitaire des aliments et sur le site de Boulogne-sur-Mer, plus de 20 personnes, se consacrent à la qualité et à l’hygiène des produits de la pêche et de l'aquaculture.

 

Le laboratoire LIENSs est une Unité Mixte de Recherche interdisciplinaire (UMRi 7266La Rochelle Université – CNRS). LIENSs met l’interdisciplinarité au service des enjeux du développement durable en lien avec le littoral. Il intègre les compétences de nombreuses disciplines qui vont des sciences de l’environnement aux sciences humaines en passant par la chimie et les biotechnologies. Ses recherches se focalisent tout particulièrement sur le fonctionnement du système littoral, son évolution dans un contexte de changement global et d’urbanisation croissante des côtes, son usage et son exploitation durable.

Intitulé du doctorat

Doctorat de chimie

Pays d'obtention du doctorat

France

Etablissement délivrant le doctorat

Université de La Rochelle

Ecole doctorale

Profil du candidat

Nous recherchons un(e) candidat(e) ayant une formation en chimie analytique (composés organiques) master 2 et/ou école d'ingénieur, de préférence avec une première expérience en LC-MS et/ou GC-MS (stage), LC-HRMS serait un plus important. Un intérêt et une expérience pour le traitement des données (R, python) et les statistiques serait apprécié.

Un fort intérêt et motivation pour travailler sur des questions environnementales et de sécurité sanitaire est indispensable.

Bon niveau en français et en anglais attendu.

Date limite de candidature

16/11/2020
Partager via
Postuler
Fermer

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

Ils nous font confiance