Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Stage de fin d’étude (ingénieur/master 2) : Diagnostic des effets des pratiques culturales sur l’évolution de l’azote minéral du sol sur le territoire du Douaisis

ABG-94135 Stage master 2 / Ingénieur 6 mois 3,90 euros de l'heure
22/10/2020
Logo de
Groupe HEI
LILLE Les Hauts de France France
  • Agronomie
01/12/2020

Établissement recruteur

Junia forme depuis 1885 des ingénieurs dans plus de 50 secteurs d’activité : agriculture, agroalimentaire, environnement, électronique & nanotechnologie, cybernétique, bâtiment & urbanisme, sciences fondamentales digital,...

Junia, école des transitions, contribue aux grands enjeux : nourrir la planète, développer la transformation numérique et industrielle, accélérer la transition énergétique et urbaine, renforcer les technologies de la santé et du bien-vivre.

En rejoignant Junia, vous intégrez un des leaders de la formation d’ingénieur en Europe, avec plus de 5000 étudiant·es sur les trois formations HEI, ISA et ISEN Lille, plus de 600 apprenti·es, plus de 450 collaborateur·trices, un réseau de plus de 27 000 alumni, des campus à Lille, Châteauroux, Bordeaux, Rabat (Maroc), plus de 400 partenaires universitaires internationaux et plus de 2500 partenaires entreprises.

Junia exerce 3 métiers principaux que sont la formation, la recherche et la prestation à destination du monde économique. Sa stratégie est basée sur 3 piliers que sont la transdisciplinarité, l’innovation et les humanités (valeurs).

Description

Ce stage s’inscrit dans la dernière année du projet ReliquatN, conduit par Douaisis agglo et Junia ISA Lille, financé par l’agence de l’eau Artois-Picardie.

Dans un territoire à dominance agricole et vulnérable aux nitrates d’origine agricole, comme la communauté d’agglomération du Douaisis (CAD), un diagnostic des effets des pratiques culturales sur les différents flux d’azote à l’échelle parcellaire permet d’identifier les situations à risques quant aux fuites d’azote dans l’environnement. Après trois années d’enquêtes et de mesures des valeurs de reliquats azotés dans le sol auprès de 25 agriculteurs référents, nous disposons actuellement d’une base de données permettant de caractériser les facteurs de variation de l’azote minéral dans le sol sur le territoire. Les résultats obtenus pendant les deux premières années du projet montrent que les situations avec de la pomme de terre en tête de rotation reçoivent plus de fertilisation azotée minérale que celles avec de la betterave ou des céréales. Après simulations avec le modèle STICS, il semble qu’il y a également plus de pertes d’azote par volatilisation, par dénitrification et par lixiviation. Les rotations avec des légumineuses permettent par contre de réduire les apports externes d’engrais azotés mais les pertes par lixiviation restent élevées.

L’objectif de ce stage est de compiler les données agronomiques, pédologiques et climatiques collectées sur le territoire pour évaluer par modélisation les différents flux d’azote dans le système sol/plante/atmosphère à l’échelle parcellaire.

Le travail sera réalisé sur 97 parcelles sur lesquelles (i) les reliquats azotés dans le sol ont été mesurés 3 fois par an (en sortie d’hiver, à la récolte et en entrée d’hiver), (ii) les pratiques culturales ont été relevées à chaque fin d’hiver et (iii) les données météorologiques ont été mesurées tous les jours depuis 2017. Bien que le modèle STICS simule bien les variables comme le rendement et la teneur en eau du sol, sa qualité de prédiction pour l’azote minéral dans le sol reste à améliorer pour le contexte agropédoclimatique local.

 

Le stagiaire aura pour mission de :

- Collecter les informations sur les itinéraires techniques 2020 (enquête auprès des agriculteurs)

- Mettre en forme et traiter les données de reliquats azotés mesurés.

- Faire tourner le modèle STICS pour l’ensemble des jeux de données

- Optimiser le paramétrage du modèle et réaliser des expérimentations virtuelles sur des scénarii à définir

- Proposer des solutions agronomiques argumentées pour différentes situations.

- Organiser des réunions de restitution auprès des agriculteurs

Profil

Profil recherché : 

- Elèves ingénieurs en agronomie ou master 2 en science du vivant.

- Gout avéré pour l’analyse de données, la modélisation numérique et le travail sur ordinateur

- Maitrise de programmation sous R

- Permis de conduire B requis.

Conditions du stage

Le stage se déroule à Junia ISA Lille (quartier Vauban) pour 6 mois à partir de février-mars 2021.

Gratification : selon la norme en vigueur.

Envoyer CV et lettre de motivation avant le 1er décembre 2020.

Prise de fonction

01/02/2021
Partager via
Postuler
Fermer

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

Ils nous font confiance