Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Ecologue des communautés spécialisé.e dans les interactions entre insecte ravageur & phytopathogène

ABG-98724 Emploi Confirmé
09/06/2021 CDI > 25 et < 35 K€ brut annuel
Logo de
Cirad
MONTPELLIER - Occitanie - France
Agronomie, agroalimentaire
08/08/2021
Recherche et Développement

Employeur

Le Cirad (Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement) produit et transmet de nouvelles connaissances pour accompagner l'innovation et le développement agricole dans les pays du Sud avec ses partenaires.

Il a pour objectif prioritaire de bâtir une agriculture durable des régions tropicales et méditerranéennes, adaptée aux changements climatiques, capable de nourrir 10 milliards d'êtres humains en 2050, tout en préservant l'environnement. 

Poste et missions

Le Cirad recrute un.e écologue des communautés pour l'UMR PHIM (Plant Health Institute of Montpellier) qui s'intéresse aux interactions entre la plante et des organismes microbiens ou des insectes ayant un impact sur son état sanitaire.
Les agents pathogènes et les insectes herbivores interagissent à travers la plante hôte en modifiant son état physiologique. Ces interactions tripartites modifient les performances individuelles des bioagresseurs et leur abondance relative dans les systèmes cultivés. Les mécanismes écologiques et moléculaires sous-jacents à ces interactions doivent être élucidées en raison de leur impact sur la santé des plantes. Ces interactions entre communautés de bioagresseurs et plante hôte sont modulées par les variations spatiales et temporelles de l'environnement produit par l'hétérogénéité du peuplement végétal associé et les conditions abiotiques.
De nouvelles approches expérimentales et d'analyses doivent être développées pour étudier les mécanismes d'interactions entre organismes appartenant à des règnes différents et pour comprendre comment les variations environnementales modifient l'équilibre les communautés et induisent des épidémies. Les écosystèmes tropicaux plurispécifiques complexes, comme les systèmes agroforestiers à base de plantes pérennes, sont propices pour conduire ces expérimentations.
Dans ce contexte, l'écologue des communautés étudiera ces interactions afin de développer des stratégies innovantes de gestion agroécologique de l'ensemble des bioagresseurs affectant les plantes pérennes pour assurer une bonne santé de la plante et du système.
Vous conduirez des expérimentations en conditions in situ et semi contrôlées pour caractériser les interactions directes et indirectes existant entre les agents pathogènes, les insectes ravageurs et la plante hôte. Vous inférerez l'effet des facteurs abiotiques (microclimat, ombrage) et biotiques (hôtes alternatifs, ennemis naturels) sur la modulation de ces interactions tripartites. Vous vous appuierez sur les résultats générés pour proposer des stratégies de gestion agroécologiques de l'ensemble des bioagresseurs.
Vous serez positionné.e au sein du Pôle PRISM (Plant Pathogens and Pests : Dynamics and Risk Management). Vous interagirez avec des phytopathologistes, des entomologistes, des écologues et des modélisateurs travaillant sur la dynamique et la régulation des bioagresseurs des plantes pérennes tropicales (caféier, cacaoyer, bananier) et tempérées (agrume).
Vous participerez au montage de projets nationaux et internationaux avec les chercheurs de l'UMR et leurs partenaires. Vous intégrerez des réseaux internationaux de café, cacao et de santé des plantes.
Vous conduirez vos activités dans des zones tropicales humides en collaboration avec les partenaires scientifiques, contribuerez à la production de connaissances théoriques et appliquées, à la formation d'étudiant.es et chercheur.es du Nord et du Sud et au transfert de compétences / expertise

Mobilité géographique :

Internationale

Prise de fonction :

01/11/2021

Profil

Doctorat en écologie des communautés

Expériences sur les interactions inter-règne impliquant les insectes et les pathogènes des plantes

Personne ayant conduit ses propres expérimentations en condition expérimentale et en condition de terrain

Bonnes compétences en analyses statistiques des interactions

Forte motivation pour travailler en équipe et en interdisciplinarité

Aptitude à la collaboration avec des partenaires du développement et de la recherche

Bonne capacité à l'écriture scientifique et à la publication des résultats

Maîtrise du français souhaitée, très bonne pratique de l'anglais écrit et oral
Quelques bases en espagnol seraient un plus car vous serez amené.e à vous expatrier en Amérique Latine, dans un premier temps.

Forte motivation pour vivre et travailler en expatriation dans les pays du Sud (résidence ou expérience dans ces pays appréciée)

Partager via
Postuler
Fermer

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Besoin d'informations sur l'ABG ?

Vous souhaitez recevoir nos infolettres ?

item1
Ils nous font confiance