Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Amélioration du contrôle postural de patients atteints de la maladie de Charcot-Marie-Tooth : avantage de tâches visuelles précises et de pointage laser

ABG-99708 Sujet de Thèse
24/08/2021 Financement public/privé
Laboratoire de Sciences Cognitives et Affectives
CHRU de Lille et Villeneuve d'Ascq - Les Hauts de France - France
Amélioration du contrôle postural de patients atteints de la maladie de Charcot-Marie-Tooth : avantage de tâches visuelles précises et de pointage laser
  • Psychologie, neurosciences
  • Santé, médecine humaine, vétérinaire

Description du sujet

Directeur de thèse : Arnaud Delval, professeur de médecine au CHRU de Lille, LilNcog (Lille Neurosciences et Cognition) U1172 et Cédrick Bonnet CR1 CNRS, SCALab (Laboratoire de Science Cognitive et Affective), Université de Lille UMR 9193 

Les patients atteints de la maladie de Charcot-Marie-Tooth (CMT) sont instables debout en conséquence de leur neuropathie périphérique. Cette instabilité peut entrainer des chutes, et détériorer leur qualité de vie. Chez les jeunes adultes sains, la réalisation de tâches visuelles précises en station debout favorise une meilleure stabilité posturale. Notre objectif sera de tester si les patients CMT et leurs témoins bénéficient du pouvoir stabilisant de deux types de tâche visuelle. Ces tâches consistent i) à pointer et maintenir le mieux possible la lumière d’un laser dans une petite cible centrale (étude n°1), ii) à localiser visuellement le plus possible de cibles sur des images (étude n°2). En l’absence de tâche visuelle à réaliser, nous supposons que les patients CMT seront plus instables en position debout que les témoins ; pendant la réalisation des deux tâches visuelles, l’engagement coordonné des systèmes visuel et postural devrait davantage améliorer la stabilité des patients CMT que celle des témoins. L’objectif secondaire sera d’étudier les effets stabilisants de la combinaison des deux tâches visuelles (étude n°3). Nous supposons que les patients CMT en bénéficieront plus que leurs témoins. Le but de ces études sera de montrer que les patients CMT bénéficient du renforcement des interactions visuelles avec l’environnement afin d’améliorer leur stabilité grâce à la connexion entre systèmes visuel et postural. Cette amélioration pourrait mener à long terme à des applications cliniques en réadaptation afin d’améliorer la stabilité posturale et de diminuer le risque de chute des patients CMT.

Pour être clair, il s’agit d’une thèse en bio-santé, avec Prof. Arnaud Delval sur le papier comme directeur principal de la thèse. Mais Dr. Cédrick Bonnet (du laboratoire de psychologie SCALab) sera directeur de thèse sur le terrain, c’est lui qui est à l’origine de la thèse et la conduira avec l’aide de Prof. Arnaud Delval.

Nature du financement

Financement public/privé

Précisions sur le financement

Boehringer Ingelheim Fonds (BIF) for a Ph.D. fellowship

Présentation établissement et labo d'accueil

Laboratoire de Sciences Cognitives et Affectives

Voir le site internet du SCALab pour plus d'information

Intitulé du doctorat

Doctorat de neurosciences, de psychologie, de STAPS et/ou d’informatique

Pays d'obtention du doctorat

France

Ecole doctorale

Profil du candidat

Le candidat doit :

  • - Etre intéressé par la pathologie et travailler avec des patients CMT à l'hôpital
  • - Avoir une expertise dans le contrôle postural ou le contrôle moteur
  • - Apprécier la cinématique du mouvement et l'analyse d'un grand nombre de données
  • - Savoir faire la manipulation d'appareils multiples et avoir si possible un background avec Matlab (à ce compte une formation en informatique n'est pas obligatoire mais est très appréciée)

 

Partager via
Postuler
Fermer

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?