Qui peut encore n├ęgliger Linkedin?

Hervé Bommelaer

Article d’Hervé Bommelaer, consultant en Transition de carrière chez Enjeux et Dirigeants Associés : http://hervebommelaer.blogspirit.com/

Les réseaux sociaux professionnels sur Internet constituent l'écume visible d'une force en constante progression : le Réseau. Ils en sont la vitrine vivante et le principal accélérateur. Aujourd'hui, ne pas savoir les utiliser est inconcevable. Car ces outils font maintenant partie de notre écosystème.

 

Le "pour vivre heureux, vivons caché" ne constitue plus la clé du succès professionnel. Pour réussir, il faut plus que jamais être présent, visible et connecté. Malheur aux isolés et aux anonymes!  Mais la présence sur les réseaux sociaux numériques ne peut s'envisager que si l'on active ceux-ci d'une manière professionnelle.

Pour un cadre en recherche d'emploi, ne pas activer le réseau conduit à prendre le risque d'une longue période de chômage. Et, dans une phase de transition de carrière, ne pas afficher son profil sur Linkedin et Viadeo constitue une erreur relevant du carton rouge parce que, le réflexe des recruteurs est de googleliser toute personne pouvant correspondre à un poste donné. Aujourd'hui, dans tous les cabinets d'outplacement, il existe un atelier sur la bonne utilisation des réseaux sociaux numériques. De même, une véritable révolution est en marche chez les chasseurs de têtes et les cabinets de recrutement, dans la mesure où les chargés de recrutement en entreprise ont beaucoup plus facilement accès à un vaste vivier de candidats sur Internet.

La maîtrise de tous les outils numériques et des réseaux sociaux devient également une compétence discriminante sur le marché du travail. Car ceux-ci ont pris le pouvoir dans la communication professionnelle, la recherche de talents, la veille technologique, l'accès à l’information, etc. Et nous ne sommes qu'aux prémisses d'un phénomène qui change notre rapport aux autres et au travail. Aujourd'hui, nous devons parfaitement maîtriser Linkedin et Viadeo. Sans parler d'autres outils comme Twitter. Demain nous serons de plus en plus connectés, traçables, repérables, informés, etc. Et nous devrons  nous adapter sans relâche à de nouveaux outils plus puissants, à de nouvelles fonctionnalités, convergences, applications et technologies sous peine d'être rapidement et définitivement dépassés.

En définitive, nous n'avons plus le choix. Aujourd'hui, négliger le Networking et les outils numériques qui se développent autour, nous condamne inéluctablement, à court terme, au Not Working.

> Rejoignez notre groupe professionnel « Association Bernard Gregory» sur Linkedin ! Déjà 18,066 members !