Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Etude comparée de la radiosensibilité de l'irradiation gamma d’espèces de poissons sauvages et modèles

ABG-88884 Sujet de Thèse
05/12/2019 < 25 K€ brut annuel
Logo de
Institut de Radioprotection et sûreté Nucléaire
Cadarache - Provence-Alpes-Côte d'Azur - France
Etude comparée de la radiosensibilité de l'irradiation gamma d’espèces de poissons sauvages et modèles
  • Biologie
  • Ecologie, environnement
biomarqueur, irradiation gamma, poisson

Description du sujet

Le projet de thèse concerne l’évaluation du risque écologique et plus précisément la caractérisation des effets de l’irradiation gamma. Ce projet fait suite aux données acquises sur le modèle Danio rerio. Il propose d’étudier la radiosensibilité d’espèces de poissons sauvages, afin d’acquérir de nouvelles données d’écotoxicité et d’identifier les mécanismes d’actions toxiques. Ce projet novateur interroge la pertinence de la méthode actuellement utilisée pour l‘évaluation du risque écologique. Principalement axé sur les stades de vie précoces, considérés comme plus radiosensibles que le stade adulte, ce sujet abordera la caractérisation des effets à l’échelle phénotypique (croissance, survie, développement) et à l’échelle moléculaire. Il est envisagé d’utiliser les biomarqueurs précédemment utilisés ou en cours de développement au laboratoire sur l’espèce modèle, le poisson zèbre afin de pouvoir comparer les résultats avec ceux déjà obtenus (suivi d’expression de gènes, de la génotoxicité (test des comètes et mécanismes de réparation ƴH2ax), la réponse au stress oxydatif, mesure du niveau de cortisol et de vitellogénine, histopathologie du muscle, croissance). Cette sous-tâche permettra de comparer les mécanismes d’actions de l’irradiation ƴ entre différentes espèces et ceux précédemment suspectés ou identifiés chez le modèle Danio. Ces travaux de recherche évalueront la précocité et la sensibilité de ces marqueurs moléculaires et leur utilisation opérationnelle dans la détermination du risque écologique.
Ce projet comporte plusieurs étapes ; la première consistera à irradier en conditions contrôlées de laboratoire, différentes espèces de poissons sauvages de milieux tempérés, présentant différents vitesses de développement. Des relations doses/réponses seront établies pour la mesure des effets phénotypiques et moléculaires. La seconde consistera à transposer les techniques analytiques maitrisées sur le Danio rerio aux différentes espèces de poissons sauvages.
Ce projet de thèse nécessitera de nombreuses collaborations avec nos partenaires tels que l’INRA de Thonon, l’INERIS et l’IRSTEA.
 

Prise de fonction :

05/10/2020

Nature du financement

Contrat doctoral

Précisions sur le financement

Présentation établissement et labo d'accueil

Institut de Radioprotection et sûreté Nucléaire

Le Laboratoire de recherche sur les effets des radionucléides sur les écosystèmes (LECO) est situé sur le Centre d’études nucléaires de Cadarache, dans les Bouches-du-Rhône. L’équipe est constituée d’une vingtaine de personnes. Elle consacre ses travaux à l’évaluation de l’impact des radionucléides sur les écosystèmes.

 

Profil du candidat

Master en écotoxicologie ou en écologie.
Connaissances de la physiologie des poissons.

Date limite de candidature

Partager via
Postuler
Fermer

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

item1
Ils nous font confiance