Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Biosurveillance de contaminants organiques aquatiques à l'aide de bioessais in vitro ciblant les perturbateurs endocriniens

ABG-93897 Stage master 2 / Ingénieur 6 mois 500 euros
06/10/2020
INERIS
Verneuil-en-halatte Les Hauts de France France
  • Biotechnologie
  • Ecologie, environnement
  • Santé, médecine humaine, vétérinaire
Culture cellulaire, tests en microplaques (manuels et automatisés), mesure activité luciférase (gène rapporteur), cytotoxicité, préparation d‘extraits organiques, HPLC préparative

Établissement recruteur

Voir le site web

Description

Les milieux aquatiques sont contaminés par de multiples familles de substances chimiques d’origine anthropique. Face à la difficulté d’identification et d’analyse de ces contaminations multiples dans le milieu par des approches classiques, le diagnostic basé sur l’utilisation de bioessais, qui renseigne sur la présence de composés d’intérêt (éco)toxicologique, est actuellement préconisé pour la surveillance des milieux. Dans le cadre de programmes de recherche sur la surveillance des milieux aquatiques, notre laboratoire développe et applique une démarche bio-analytique basée sur l’utilisation des bioessais cellulaires in vitro pour la détection de composés perturbateurs endocriniens (PE) et dioxin-like (DL) dans différents contextes environnementaux. La combinaison de ces outils biologiques avec des méthodes physico-chimiques au sein d’une démarche dite EDA (effect-directed analysis) permet de dresser un diagnostic qualitatif et quantitatif sur le type de polluants présents et d’identifier les molécules responsables des effets observés.

L’objectif de ce stage est de contribuer à la mise en œuvre 1) d’une batterie de bioessais cellulaires in vitro à gène rapporteur ciblant différents récepteurs cibles des PE (récepteurs des estrogènes, des androgènes, des glucocorticoïdes, de la dioxine) pour dresser des profils de contamination dans des échantillons environnementaux (eaux de surface, sédiments, effluents), et 2) de la démarche EDA pour identifier les polluants majeurs dans des échantillons d’intérêt.

Profil

Master 2 en Sciences de l'Envrionnement, Toxicologie environnementale, Ecotoxicologie ou Chimie de l'Environnement

Prise de fonction

06/01/2021
Partager via
Postuler
Fermer

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

item1
Ils nous font confiance