Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Paroles de docteurs : de docteur en biologie cellulaire à directrice commerciale Europe

Christelle Catone, docteur en biologie cellulaire, ne trouvait pas d’emploi après une expérience d’un an comme chercheur contractuel au centre Cycéron et Refusant d’être cloisonnée à son seul domaine d’expertise, elle s’est demandée comment utiliser son titre de docteur...

tamoignage_Christelle_Catone
La première étape de sa réflexion la pousse à demander à son entourage proche : « Quel métier me voyez-vous exercer ? ». A sa grande surprise, toutes les réponses convergent vers le métier de commerciale !

Du métier de chercheur à celui de commercial

Avril 2008 marque la première étape dans la carrière de Christelle. Elle est recrutée en tant qu’ingénieur commercial au sein de Hamamatsu en charge de l'imagerie pour les applications en sciences du vivant pour toute la région Est de la France. Envoyée sur le terrain après seulement 15 jours de formation, elle identifie plusieurs traits de sa personnalité, en plus de ses compétences de docteur, qui lui permettent de s’adapter parfaitement à son nouveau métier :
 
  • Aimer les gens
  • Ne pas avoir peur d’aller vers l’inconnu
  • Faire attention à sélectionner ses clients. L’équipe comporte des personnalités différentes qui s’adapteront mieux à certains clients plutôt qu’à d’autres. Le tout est d’organiser la relation client en fonction des sensibilités de chacun. Il y a une part humaine importante dans les négociations commerciales.     
  • Savoir utiliser ses compétences de docteur pour manipuler les instruments scientifiques avec le client, dans une posture de chercheur
  • Bien organiser les dossiers clients pour être réactif à chaque appel. Chaque client considère son dossier comme le plus important.

Finalement, la force d’un docteur est peut-être qu’il « a appris à apprendre ». L’adaptation naturelle de Christelle au monde de l’entreprise en témoigne… 


Une montée en puissance progressive pour un poste de directrice commerciale Europe à la clé…

Après deux ans passés à ce poste, Christelle évolue au sein de la même entreprise en tant que spécialiste applications Europe. Elle doit s’adapter à une nouvelle clientèle dans un contexte différent… En effet le prix des machines qu’elle doit commercialiser est soixante-dix fois plus élevé. Les négociations sont donc devenues beaucoup plus sensibles. C’est là, que les connaissances d’un docteur font la différence pour convaincre les clients, bien souvent, eux aussi très qualifiés. Christelle reste deux ans et trois mois à ce poste et elle passe 70% de son temps en déplacement.

Suite à la mise à jour de son profil Linkedin, Christelle est contactée par Tebu-bio. Elle obtient le poste de chef des ventes Europe et c’est à l’audace qu’elle s’impose dès la période d’essai en impulsant des changements ambitieux dans l’entreprise.


Pour conclure, voici les conseils de Christelle lorsque l’on souhaite quitter la recherche :
 
  • Faire le deuil de la « paillasse »
  • Assumer le choix de son nouveau métier
  • Mener une réflexion sur ses qualités personnelles
  • S’intéresser à l’entreprise  où l’on souhaite postuler
  • Entretenir et développer son réseau professionnel  pour accéder à des offres d’emploi « cachées »

Témoignage recueilli lors du Workshop européen organisé par l'ABG, l'UFA, et le British Council « Encourager la créativité et l’innovation par la mobilité des chercheurs : stratégies et bonnes pratiques » (Paris, 3 et 4 juin 2013).
Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

item1 item1 item1 item1
item1 item1
Ils nous font confiance