Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Mesdames, messieurs, nous vous demandons de bien vouloir nous accorder quelques minutes d’attention. Les consignes de sécurité professionnelles vont vous être présentées.

Bérénice Kimpe, chargée de coopération "Espace germanophone"

Si vous avez l’habitude de voyager en avion, vous connaissez certainement par cœur les consignes de sécurité. Vous savez, le fameux moment où on nous demande notre attention pour écouter l’hôtesse de l’air (ou le steward) expliquer, en français et en anglais, la procédure à suivre en cas de danger. Danger bien évidemment théorique car qui peut croire que la panique ne bouleversera pas le respect des procédures ?

Mais avez-vous déjà pensé à appliquer ces consignes à votre propre vie professionnelle ?
Le rappel des consignes de sécurité se trouve sur la fiche placée devant vous.

Cette fiche, on la voit sans vraiment la voir. Parce qu’on est persuadé de la connaître par cœur. Mais combien de passagers sauront la mettre en application instinctivement en cas de danger ? Très peu, je parie.
Et bien c’est presque la même chose pour votre projet professionnel : vous le voyez car il n’y a que vous qui en possédez les éléments et en même temps, vous ne le voyez pas, parce que vous ne prenez pas le temps d’analyser votre parcours et vos envies.
Faites votre propre fiche de « consignes » incluant votre plan d’action, référez-vous y autant de fois que nécessaire et ne la laissez pas végéter dans votre tiroir !


Les ceintures s’attachent et se détachent de la façon suivante.

Clac. Votre contrat est signé. Vous êtes prêt à décoller vers vos nouveaux objectifs professionnels ! Comme les deux bouts de la ceinture, vous avez réussi à faire correspondre votre profil avec celui que l’entreprise recherche : vous ne faites plus qu’un ! Maintenant que vous êtes intégré, à vous de vous adapter à son mode de fonctionnement : ajustez votre ceinture (soyez plus souple ou plus respectueux des procédures établies) et soyez à l’aise.
Clac. Vous détachez votre ceinture. Comme l’avion, vous êtes arrivé à votre point de stationnement. Vous stagnez ? Partez !


Les issues de secours sont situées à l’avant, au centre et à l’arrière de l’appareil. Un marquage lumineux au sol vous indiquera le cheminement vers ces issues.

Les issues de secours de l’avion, ce sont vos perspectives professionnelles, vos portes de sortie vers différents métiers. Contrairement à la situation d’urgence où le meilleur chemin à prendre est le plus court, les meilleures issues professionnelles ne sont pas forcément les plus proches : osez sortir des sentiers battus et restez cohérent. Vous verrez qu’avec le recul, il y a toujours un fil rouge, même dans des parcours en zigzag. Pas facile cependant de repérer ces issues au milieu de toute cette fumée : appuyez-vous sur le marquage lumineux que représente votre réseau ! C’est ce dernier qui va vous donner de nouvelles orientations et de précieux conseils pour vous extraire de la carlingue universitaire.


En cas de dépressurisation de la cabine, les masques à oxygène tomberont automatiquement devant vous. Tirez dessus pour libérer l’oxygène, placez le sur votre visage et respirez normalement.

La phase de construction et de réalisation du projet professionnel nécessite, entre autres, de la motivation et de l’énergie. Pas évident quand on est en fin de doctorat, quand les premières candidatures restent sans réponse ou sont négatives. Sans oublier l’effet néfaste de l’isolement en période de recherche d’emploi.
Pour y remédier, allez chercher votre propre masque à oxygène : parlez autour de vous de votre projet, allez à la rencontre de nouvelles personnes qui pourront vous donner d’autres pistes à explorer, rejoignez des groupes (virtuels et réels) créés par des personnes dans la même situation que vous, changez de cadre… Cela vous permettra non seulement de porter un regard différent sur vous et votre projet mais également d’emmagasiner de l’énergie positive grâce aux échanges et à la dynamique de groupe. A condition de s’entourer de personnes positives : fuyez impérativement les esprits toxiques (les geignards, les défaitistes, les cyniques…) !


Je vous remercie d’avoir choisi notre compagnie et vous souhaite un bon vol si vous êtes en correspondance professionnelle !
Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

item1 item1 item1 item1
item1 item1
Ils nous font confiance