Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

«Le plus important au poker, ce ne sont pas les cartes, c’est ce que vous en faites !»

Bérénice Kimpe - chargée de coopération avec l'espace germanophone

Vous souvenez-vous de cette pub pour un jeu de poker en ligne qui retraçait, à sa manière, l’évolution des rapports de force entre trois espèces animales et l’homme ?
La force du félin était représentée par une paire de 10, celle du mammouth par une combinaison reine et as, celle du dinosaure par une combinaison roi et as. Quant à l’homme, il se contentait d’un 7 et d’un 2... bref, bien mal parti !

Voir la vidéo

Et pourtant, sur le long terme, c’est lui qui a survécu et s’est retrouvé en position de force, en train de faire griller un bon steak au barbecue. Comme quoi, le plus important au poker, ce ne sont pas les cartes mais ce qu’on en fait. C’est également l’avis d’un DRH d’une grande entreprise automobile : votre carte n’est un atout que si vous la jouez stratégiquement.

Vous êtes diplômé(e) universitaire et les recruteurs vous préfèrent les diplômé(e)s des grandes écoles ? Si votre tactique consiste à vouloir modifier des siècles de tradition et le système universitaire français, il y a peu de chance qu’elle soit pertinente. Par contre, changer le regard que vous portez sur votre «origine» sera plus efficace : contrairement aux étudiants des grandes écoles, vous n’avez pas bénéficié d’un encadrement spécifique. Noyé(e) au milieu de la masse, vous avez fait preuve de volonté et d’autodiscipline pour arriver au bout de votre formation. Pourtant, la tentation était grande de se laisser distraire, de sécher les cours... autant de risques d’abandon que vous avez su éviter. Soyez en fier (fière) et arrêtez de vous comparer aux autres, vous avez tout autant de talents qu’eux !

Vous avez souvent entendu que les recruteurs préféraient des candidats avec une expérience pratique et c’est ce qui vous fait encore défaut ? Réfléchissez aux moyens dont vous disposez pour rectifier le tir : pourquoi pas un stage en parallèle de vos études ? Si vous êtes actuellement en master et que vous souhaitez poursuivre en doctorat, pourquoi ne pas le réaliser en CIFRE ? Si vous souhaitez faire un postdoc, pourquoi ne pas choisir un labo avec une collaboration industrielle ?
Un autre moyen d’acquérir ce type d’expérience est de s’engager dans des associations de tout type : c’est l’occasion idéale de développer d’autres expériences que celles développées par votre formation, telles que la gestion de budget, les relations publiques, l’orientation stratégique...

Vous pensez que votre doctorat n’a pas de débouchés professionnels bien définis, hormis les postes de maître de conférence ? Plutôt que de cogiter tout(e) seul(e) ou entre pairs sur la fameuse question « qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire ? », allez à la rencontre de professionnels ayant le même profil que le vôtre pour identifier des métiers qui vous sont ouverts. Vous vous rendrez compte que le doctorat est une chance, à condition de savoir le valoriser correctement. Grâce aux personnes que vous rencontrerez, vous obtiendrez des conseils pratiques pour communiquer efficacement sur votre parcours et mettre en avant vos atouts.

Etes-vous prêt(e) à miser ?





A propos d'ABG :

Fondée en 1980, ABG :
  • favorise le rapprochement entre monde économique et académique,
  • facilite la mobilité professionnelle des docteurs,
  • accompagne les entreprises dans le recrutement des docteurs,
  • vient en appui des établissements d’enseignement supérieur.
Retrouvez toute l'actualité d'ABG sur les réseaux sociaux :


Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

item1 item1
Ils nous font confiance