Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

5 étapes pour réseauter efficacement en conférence

Ludovic Fery

Travailler dans le domaine des sciences et la recherche scientifique signifie que vous aurez beaucoup d'événements auxquels assister, que ce soit des rencontres informelles avec le grand public (cocktails, conférences...) ou des rassemblements scientifiques plus traditionnels où vous présenterez un poster ou une session orale. Suivez le guide si vous voulez briller à votre prochain événement réseau !

Quelle que soit la nature de l'événement scientifique, dites vous qu'il s'agit là d'une opportunité pour agrandir votre réseau. D'autant que vous pouvez appliquer des techniques génériques qui peuvent fonctionner en toutes situations. Car en fin de compte, l'important n'est pas comment la personne en face de vous gagne sa vie (recherche, ingénierie, ventes) mais qu'il ou elle ne dira jamais non à un échange intéressant et productif.

Voici un guide en 5 étapes pour vous aider à réseauter :

1- Venez avec un - ou quelques - petits objectifs

La première chose à faire est de choisir un événement qui vous convient dans une perspective professionnelle ou, si vous êtes envoyé par votre directeur de thèse, l'investigateur principal... à minima de faire en sorte qu'il fonctionne pour vous. On peut déjà commencer par répondre à quelques questions simples : vais-je rencontrer des gens clés (orateurs, scientifiques, entreprises qui sponsorisent l'événement) là-bas ? Vais-je avoir le temps d'interviewer les orateurs ou vont-ils s'enfuir immédiatement après leur présentation ? Y a t-il un buffet prévu après la présentation (se reporter à la suggestion numéro 4 sur ce point) ? Une fois que vous êtes sûr que vous n'allez pas regarder vos chaussures pendant l'événement en question, ne vous y rendez pas encore. Prenez dix minutes pour noter un à cinq petits objectifs personnels. Cela peut être poser une question directe à l'orateur au cours de sa présentation, par exemple. Si vous êtes plutôt quelqu'un d'introverti/e, pourquoi ne pas commencer par une invitation à prendre le café en amont de l'événement, après avoir fait quelques recherches sur internet à propos de cette personne. La réalisation de ces petits objectifs, qui peuvent paraître anodins, confirmera que vous n'êtes pas venu ni quittez les lieux sans but.

2- Abandonnez la stratégie « meute de loups »

On le sait : le progrès de la science repose avant tout sur le travail d'équipe et la coopération. Mais à quel point ce raisonnement s'applique à votre cheminement de carrière ? Un projet personnel mérite toute l'attention de votre interlocuteur. Si vous l'approchez en tant que groupe, il y a des chances que la conversation qui en découle soit très vague (« étonnant, ce nouveau signal du LHC, non ? ») et, au fil de celle-ci, de moins en moins centrée sur la personne. Or, la mise en relation implique de trouver un terrain d'entente avec celui ou celle à qui vous parlez et cela n'arrivera pas au côté de collègues ou d'amis. Si vous êtes plus intéressé/e par l'histoire et la carrière de quelqu'un que par ses publications, vous feriez bien de créer les conditions pour rencontrer cette personne seul/e à seul/e. Cela vous emmènera peut-être en dehors de votre zone de confort mais en contrepartie vous serez beaucoup plus disponible, intellectuellement parlant.

3- Gardez vos questions pour plus tard, à l'exception d'une !

Si vous avez déjà vécu ce moment lors d'une conférence, où une question brûlante vous fait taper du pied sur le sol ou remuer constamment dans votre siège, ce conseil est pour vous : si vous êtes là pour réseauter, et que la réponse à cette question peut vous y aider (par exemple, en identifiant de nouvelles personnes clés à contacter), ne la posez surtout pas ! Gardez la précieusement pour la conversation en tête-à-tête après la présentation. Bien sûr, si vous êtes sûr de ne pas recroiser la personne de sitôt (« quoi de neuf, Brian Cox ?»), prenez le risque. Pour une conférence avec une audience relativement restreinte - ce qui est généralement le cas de la plupart des rassemblements scientifiques - un bon compromis consiste à poser une question prétexte, mais toutefois pertinente, pour vous faire remarquer de votre interlocuteur avant d'aller l'aborder.

4- Utilisez le buffet à bon escient

Un buffet est l'allié parfait d'un réseautage réussi. Que ce soit un buffet de déjeuner ou un cocktail en soirée, cet intermède revigorant vous donne l'occasion non seulement de faire avancer les choses avec votre cible principale, mais aussi de rencontrer d'autres personnes intéressantes. S'ils assistent au même événement que vous, ils doivent partager au moins certains centres d'intérêt ou attentes avec vous. En outre, une fois rassasiés, les gens ont tendance à être plus ouverts d'esprit et des conseils précieux peuvent en découler. La seule recommandation à appliquer est de montrer un minimum de savoir-vivre : par exemple, en faisant passer ce délicieux plat de petits fours à votre voisin, ou en recommandant à voix haute cette bouteille de vin que le serveur vient d'ouvrir. Au contraire, évitez de vous montrez trop goinfre sur le buffet ou de postillonner sur les personnes alentour. L'expérience a prouvé que cela créait 0 connexions !

5- La piqûre de rappel

Prendre soin de votre réseau est un processus continu. Une fois que vous avez rencontré un interlocuteur clé, il y a toujours une action suivante, que ce soit entrer en relation avec des contacts qu'il ou elle vous a donnés, demander cette personne sur LinkedIn, ou tout simplement raviver le souvenir de votre rencontre une fois l'événement passé. Il n'y a pas de règle unique pour ce genre de rappel mais, en général, un mail envoyé une semaine plus tard est un bon timing: ni trop loin de la rencontre en chair et en os, ni trop rapproché. De plus, rappelez-vous toujours de garder cette personne clé dans la boucle de vos démarches suivantes, ou mise à jour de votre situation (entretien réseau, entretien d'embauche, nouvel emploi ...) qui en découle.


Bon réseautage à vous !
Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

item1 item1 item1 item1
item1 item1
Ils nous font confiance