Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Les "filières d'avenir" en Ile-de-France

Evelyne Jardin

Le Centre régional d’observation du commerce, de l’industrie et des services de Paris (CROCIS) a répertorié les activités économiques à fort potentiel en Ile-de-France.

Le CROCIS a réalisé un travail de synthèse sur le développement de dix-neuf filières techniques et scientifiques dites « d'avenir » en Ile-de-France. Ces filières ont été sélectionnées en fonction de deux critères. Primo, elles possèdent un poids en Ile-de-France leur permettant de jouer un rôle économique significatif à l'international. Secundo, le produit (ou groupe de produits) autour duquel elles s'organisent aura une importance stratégique forte dans le futur grâce à une demande soutenue devant permettre à ces filières, sinon de croître en nombre d'emplois et d'entreprises, du moins d'agrandir largement leurs marchés.

Diagnostic global
L’Ile-de-France pèse environ 40 % du potentiel français de recherche et accueille deux pôles de compétitivité d'envergure mondiale (System@tic et Meditech Santé). Dans les secteurs de l’aéronautique, des services de santé, de la recherche en technologies optiques, cette région est leader au niveau européen, ou a le potentiel pour le devenir. Le travail du CROCIS tend à montrer que l’Ile-de-France est une région « multi-spécialiste » bien placée sur presque toutes les thématiques techniques et scientifiques d’avenir.

Quels secteurs ?
L’Ile-de-France est la première région française d’accueil de la filière aéronautique et espace, contrairement à ce que l’on pense généralement. C’est un secteur déjà mature avec un potentiel de recherche est particulièrement développé, mais dont les effectifs régionaux ont tendance à diminuer depuis dix ans.
Au rang des filières d’avenir, on compte les services informatiques. Sur les 50 premières entreprises françaises (au vu du chiffre d'affaires), 41 ont leur siège social en Ile-de-France. Quant aux effectifs salariés de la filière de production de logiciels et de progiciels, ils ont cru de 142 % entre 1994 et 2004, soit la plus forte progression parmi les filières étudiées.

Ajoutons que deux filières semblent promises à un bel avenir : les biotechnologies qui sont soutenues par plusieurs organisations dont le Réseau Innovation Biotechnologies et les activités liées à l'environnement.

Source : "Filières d'avenir" : quelles sont les grandes filières techniques et scientifiques franciliennes ?, Les Cahiers du Crocis, n°17, août 2006.
Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

item1 item1
item1
Ils nous font confiance