Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Une question d'offre et de demande

Fabrice Martin

Un article du magazine Nature tente de réconcilier ceux qui pensent que l'on forme trop de docteurs et ceux qui se plaignent du manque de débouchés.

Selon Michael Alvarez, directeur du service carrières de l'école de médecine de l'université de Stanford (Californie), la solution est de reconnaître que "des facteurs plus qualitatifs doivent être pris en compte". Acquérir de solides compétences de recherche n'est plus une préparation suffisante et "avoir des notions supplémentaires sur où et comment les scientifiques peuvent le mieux utiliser leurs compétences est de plus en plus nécessaire, tout comme le développement de compétences adjacentes qui permettent une application plus pratique de la formation des chercheurs."

Puis, la loi du marché fera le reste : déjà, "les stagiaires les plus malins commencent à chercher des preuves que l'expérience doctorale ou post-doctorale apporte à la fois une excellente formation à la recherche et une préparation de la carrière avant de choisir où ils vont aller. Et les institutions qui s'adaptent à ces demandes produiront les futurs scientifiques les plus compétents et les plus compétitifs."

A question of supply and demand, Michael Alvarez, Nature vol 445, 4 January 2007.
Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

Ils nous font confiance