Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Le rôle des docteurs dans la "Smart Economy"

Clarisse Faria-Fortecoëf

Un rapport encourageant l’Irlande à poursuivre ses efforts et investissements dans la formation de ses docteurs, ainsi qu’à développer leurs compétences et qualifications en adéquation avec les besoins en R&D des entreprises.

Composé de membres du monde académique, de l’entreprise, des secteurs professionnels et d’un représentant de Forfás (organe consultatif irlandais dans le domaine de la science et de l’entreprise), le Conseil scientifique consultatif (ASC – Advisory Science Council) a publié en Décembre 2009, un rapport intitulé "The Role of PhDs in the Smart Economy".

Résultat d’un groupe de travail qui s’est basé sur des données provenant de différentes sources, ce rapport analyse d'une part, la demande des entreprises en matière de chercheurs doctorants (PhD researchers) ainsi que le rôle de ces derniers au sein de l’entreprise et d'autre part, identifie les obstacles à la mobilité de ces diplômés vers le monde industriel.

Au niveau des doctorats...
En 2004, l’OCDE recommandait à l’Irlande de doubler sa production de doctorats.
Deux ans après, en 2006, ce pays affichait l’un des taux de croissance les plus rapides en la matière.
Ainsi, de 661 en 2002/2003, la production de doctorats est passée à 1 055 en 2006/2007.

Au niveau de l’entreprise…
L’Irlande a fait également des efforts particuliers envers le secteur privé.
Entre 2001 et 2007, le nombre de chercheurs doctorants en entreprise a presque triplé et est passé de 420 à 1 179.
La proportion de ces jeunes chercheurs par rapport à l’effectif total des chercheurs est plus élevée dans les petites entreprises où ils représentent 20 % contre 14 % dans les grandes entreprises. Les principaux secteurs d’activité concernés sont : la Pharmaceutique & la Chimie, l’Electricité & l’Electronique, ainsi que l’Informatique et les autres services. 

Pour ce qui est des chercheurs titulaires d’un doctorat (PhD-qualified researchers), ils représentent 58 % des 1 305 chercheurs recrutés dans le secteur privé entre 2001 et 2007.

Parmi les conclusions/recommandations…
Au-delà de la mise en place de programmes doctoraux structurés et de formation par la recherche, l’accent est mis sur la nécessité d’établir des liens et des partenariats avec le monde industriel.
A titre d’exemple, l’IRCSET propose l’Enterprise Partnership Scheme (lire aussi notre article de mars 2009) qui vise à renforcer les relations et à en créer de nouvelles entre le secteur privé et le secteur public en offrant notamment, un support financier aux chercheurs en début de carrière (co-financement de bourses doctorales et post-doctorales).
Par ailleurs, le développement d’un modèle doctoral industriel basé sur le modèle danois, est recommandé en vue d’assurer une meilleure adéquation entre les besoins en matière de recherche des entreprises et la formation des docteurs.

Pour plus d’informations, vous pouvez télécharger le rapport au format pdf sur le site de l'ASC.
Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

item1 item1 item1 item1
item1 item1
Ils nous font confiance