Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Le système de recherche britannique

Clarisse Faria-Fortecoëf

Le Royaume-Uni situé au deuxième rang mondial, derrière les Etats-Unis en termes d’excellence scientifique face à l’évolution de son système de financement et d’évaluation de la recherche publique.

Depuis 1997, le gouvernement britannique s’est fixé pour objectif de faire du Royaume-Uni l’un des meilleurs pays au monde dans les domaines de la Science, la Recherche et l’Innovation.

Parmi les actions entreprises, il y a la réforme en cours du système de financement de la recherche publique, le Dual Support System qui inclut : le financement par les Higher Education Funding Councils (HEFC, un pour chacune des 4 régions britanniques : Angleterre, Ecosse, Pays de Galles, Irlande du Nord) en fonction d’une évaluation réalisée lors du Research Assessment Exercise (RAE, exercice d’évaluation de la recherche) ; le financement reposant sur des allocations de recherche accordées par les sept Research Councils, aux équipes de recherche après une évaluation des projets par les pairs (Peer review). 

Cette réforme innovatrice suscite de nombreuses critiques notamment, de la part des universités et des Research Councils qui demandent le report de un an de la mise en place du système remplaçant le RAE en 2010, le Research Excellence Framework (REF) - fondé principalement sur des indicateurs bibliométriques, comme le taux de citations et le facteur d’impact -, ainsi que le maintien de l’évaluation par les pairs.
Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

item1 item1 item1 item1
item1 item1
Ils nous font confiance