Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

L?engagement du Portugal envers la Science

Clarisse Faria-Fortecoëf

Une évolution significative, mais beaucoup reste encore à faire pour atteindre les objectifs fixés en 2006 par le gouvernement portugais

Afin que le Portugal rattrape son retard scientifique et technologique par rapport aux autres pays européens, le gouvernement a lançé en 2006 un programme intitulé "Um Compromisso com a Ciência para o Futuro de Portugal" (un engagement envers la science pour le futur du Portugal).

Un des principaux objectifs est de doubler jusqu’en 2009, l’investissement public dans la recherche scientifique en passant de 0,5 % à 1 % du PIB et de tripler l’investissement privé qui en 2003 représentait à peine 0,24 % du PIB.

En termes de production scientifique, l’évolution est significative, en chiffres comme en qualité. 

Ainsi, le rapport statistique publié en août 2008 par le Bureau de planification, stratégie, évaluation et relations internationales (GPEARI - Gabinete de Planeamento, Estratégia, Avaliação e Relações Internacionais) du Ministère des sciences, de la technologie et de l’enseignement supérieur (MCTES - Ministério da Ciência,Tecnologia a e Ensino Superior ) sur la production scientifique portugaise entre 1981 et 2007 s’appuyant sur des indicateurs bibliométriques, montre que 28 771 articles ont été produits entre 2003 et 2007, soit une moyenne de 575 articles par an. L’objectif du gouvernement de 600 articles par an aurait été ainsi, atteint dès 2007. 
La Chimie est le domaine le plus producteur, le Droit étant le dernier de la liste avec seulement 3 articles à un niveau international entre 2003-2007.
Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

item1 item1 item1 item1
item1 item1
Ils nous font confiance