Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

« Coopération entre l'Inde et l'Europe - Recommandations pour établir une plate-forme indo-européenne en étudiant le modèle franco-indien »

Clarisse Faria-Fortecoëf


Un rapport du Service pour la Science et la Technologie de l'Ambassade de France en Inde publié en juillet 2014, présentant les résultats d'un projet européen « INDIA SI House » visant à encourager les collaborations en Science et Innovation et s'appuyant sur l'expérience française avec le Cefipra (Centre Franco-Indien pour la Promotion de la Recherche Avancée), première structure bilatérale de financement de la recherche en Inde.

La France est très active dans la coopération indo-européenne en recherche et innovation :
  • Plus de 100 groupes de recherche français sont impliqués dans des projets indo-européens, dont une vingtaine de projets coordonnés par la France ;
  • la France est le 3e pays européen collaborateur avec l’Inde après l’Allemagne, et le Royaume-Uni ;
  •  les co-publications franco-indiennes en 2006/2010 ont représenté 1.6% des publications indiennes (2.5% de co-publications indo-allemandes) ;
  • ce pourcentage a augmenté de 0.1% par rapport à 2001/2005 (baisse de 0.3% des publications indo-allemandes) ;
  • le plus grand nombre de ces publications se situent en physique, chimie, géosciences, sciences de la vie, mathématiques, informatique et spatial.
De 2012 à 2014, la France a coordonné à travers l'Observatoire des Sciences et des Techniques (OST), le projet européen INDIA SI House lancé à l'initiative du Service Scientifique de l'Ambassade de France en Inde et réunissant neuf partenaires provenant de sept pays : la Belgique, la France, la Hongrie, l’Inde, l’Italie, la Pologne et la Suisse.

Objectif
: étudier la faisabilité de la création d'une future agence de coopération « EU-India Joint House for Science & Innovation » (SI House) destinée à encourager les collaborations en science-technologie-innovation (STI) entre l'Inde et l'Europe.

Après une introduction générale du projet, un résumé des recommandations de l'étude en français, le document intègre le rapport final rédigé en anglais, validé par la Commission Européenne. Ce dernier reprend les résultats saillants à l'issue du projet, les arguments en faveur de la création d'une telle plateforme, les recommandations sur les activités qu'elle devrait engager, sa structure et son implémentation, ainsi que les prochaines étapes nécessaires pour sa mise en place.

Parmi les principes élémentaires de la future « SI House » :
  • Financement d'activités multilatérales dans toutes les sciences, y compris les sciences humaines et sociales.
  • Participation des entreprises dès la création de la plateforme pour introduire la culture de cofinancement par le privé, une logique de partenariat public-privé.
Parmi les recommandations principales pour son fonctionnement :
  • Un mécanisme de financement continu et garanti impliquant tous les pays pour couvrir les fonctions de bases, tel que le recensement d’informations sur les collaborations indo-européennes et le développement d’un portail en ligne avec un outil de recherche de partenaires ;
  • une participation de l'industrie à tous les niveaux, en tant que bailleurs de fonds et que participants ;
  • des processus sur mesure pour lancer des programmes de mise en réseau et de mobilité multilatéraux, ainsi que des appels à projets, avec une coordination centralisée (évaluation scientifique conjointe, etc.).

Pour des informations complémentaires, vous pouvez télécharger le rapport complet à partir du site de bulletins-electroniques.com.
Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

item1 item1 item1
item1
Ils nous font confiance