Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Docteurs&Co, parution du n°19 d'octobre 2008

Fabrice Martin

Le magazine des jeunes docteurs qui choisissent l'entreprise. Dans le numéro du mois d'octobre 2008 : un dossier sur ce que les recruteurs pensent des docteurs.

Au sommaire du numéro 19, d'octobre 2008 :

Tendances : le doctorat en Allemagne

Sur le Web : une sélection de sites allemands par Fabian Heuel, responsable de l'antenne franco-allemande de l'ABG et de l'Université franco-alllemande.

Dossier : Dans le miroir des recruteurs. Il y a quelques années, les services emploi-carrière d’universités britanniques (Sheffield, Leeds) lançaient des enquêtes pour mieux connaître la perception des recruteurs vis-à-vis des docteurs. « Entre les Masters et les PhDs, voyez-vous une réelle différence ? Quelles compétences attribuez-vous aux PhDs ? Quels sont les obstacles au recrutement de PhDs ?… » ces questions émaillaient les questionnaires expédiés aux employeurs britanniques. Il y a quelques mois, des recruteurs français ont aussi été sondés.

Mode d'emploi : Brillez en entretien, par Jean-Paul Hermann, docteur en physique et ancien cadre R&D de Renault.

Connaître l'entreprise : Rencontre avec Alain d'Iribarne, administrateur de la Maison des Sciences de l'Homme de Paris ; le recrutement de docteurs chez St Gobain Recherche.

Parcours : Edith Fardet, docteur en chimie physique et responsable développement produit chez Thermya.

Vous pouvez recevoir régulièrement (et gratuitement) le journal Docteurs&Co au format qui vous convient le mieux : papier ou bien pdf. Faites simplement votre choix dans le bulletin d'abonnement.

La version anglaise de ce numéro 19 est d'ores et déjà disponible en ligne sur ce site. Pour y accéder, il suffit d'un petit clic sur le drapeau anglais (en haut à droite).
Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

Ils nous font confiance