Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Quelques pistes allemandes pour les (futurs) jeunes chercheurs en biologie

Bérénice Kimpe

Vous envisagez de faire une partie de votre doctorat en Allemagne ? Ou vous êtes à la recherche d’un contrat postdoctoral ? Voici quelques informations pour vous aider à mieux orienter votre recherche.
La recherche en Allemagne, ce sont 750 organismes de recherche publics, une centaine de réseaux et clusters de recherche, 535.000 salariés R&D en ETP (dont 59% de personnel scientifique)… Pas facile de s’y retrouver quand on recherche un contrat (post)doctoral !

Les principaux centres de recherche allemands (Fraunhofer Gesellschaft, Helmholtz-Gemeinschaft, Leibniz-Gemeinschaft, Max-Planck-Institute) accueillent très volontiers des chercheurs étrangers dans le domaine des sciences du vivant. Selon l’orientation de votre recherche, appliquée ou non, vous choisirez le centre qui vous conviendra le mieux. Si vous vous orientez vers la recherche fondamentale, pas la peine de candidater auprès de la Fraunhofer Gesellschaft, fortement orientée application industrielle.

Les principaux centres de recherche selon le type de financement et le type de recherche



Pour vous donner un aperçu des différents programmes existant dans le domaine de la biologie, nous avons sélectionné quelques centres qui proposent des programmes doctoraux et postdoctoraux ouverts aux chercheurs étrangers.

1.    Focus sur Dresden International PhD Program
Ce projet est mené conjointement par la Dresden International Graduate School for Biomedicine and Bioengineering et l’IMPRS for Cell, Developmental and Systems Biology.

Ce programme prévoit au cours de la première année de doctorat un enseignement interdisciplinaire de cinq semaines (predoc course) couvrant l’ensemble des domaines de recherche des deux partenaires :

-    cell, developmental and systems biology
-    regenerative medicine
-    molecular bioengineering and biophysics

A cet enseignement obligatoire s’ajoutent différentes options intéressantes en termes de développement professionnel et personnel : enseignement scientifique avancé, présentation, orientation professionnelle, gestion du temps…


Pour le programme 2014, les pré-candidatures doivent parvenir au plus tard pour le 17 novembre. Les entretiens de sélection auront lieu entre le 3 et le 7 février 2014.

Contact : Dr Birgit Knepper-Nicolai
Tél. : (+49) 351 210 2697
phd@mpi-cbg.de

www.imprs-celldevosys.de
   

2.    Focus sur le DKFZ (centre de recherche sur le cancer)
Le DKFZ est le plus grand institut de recherche biomédicale, avec plus de 2.000 salariés (dont 850 scientifiques) et un ancien directeur scientifique lauréat en 2008 du Prix Nobel de Médecine.

Le centre dispose de 7 programmes de recherche :

-    cell biology and tumor biology
-    structural and functional genomics
-    cancer risk factors and prevention
-    tumor immunology
-    imaging and radiooncology
-    infection and cancer
-    translational cancer research

Le DKFZ propose un programme doctoral dont le financement est limité à 3 ans. Ce programme prévoit un encadrement par des senior scientists ainsi que des activités scientifiques et non-scientifiques : semaine d’intégration, conférences internationales, développement des soft skills, session poster… Et pour ceux et celles qui ne maîtriseraient pas la langue de Goethe : des cours d’allemand.


www.dkfz.de

Plus d’infos sur le programme doctoral : higs@dkfz.de

Intéressé par le programme postdoctoral ? Le DKFZ propose 10 contrats postdoctoraux par an pour les chercheurs dont le doctorat ne remonte pas à plus de 2 ans. La durée du contrat est de 2 ans.

Infos sur le programme postdoctoral : postdoc@dkfz.de


Bon à savoir : le DKFZ et l’EMBL (présenté ci-après) sont situés à Heidelberg, ville universitaire très sympathique et très cosmopolite. Les deux instituts seront présents au Forum franco-allemand de Strasbourg qui se tiendra du 21 au 23 novembre.


3.    Focus sur l’EMBL (European Molecular Biology Laboratory)
La particularité de l’EMBL est d’être réparti sur cinq sites européens : Heidelberg (DE), Hinxton (GB), Grenoble (FR), Hambourg (DE), Monterotondo (IT). Il compte plus de 1.400 salariés issus de 60 pays et de différentes disciplines (biologie, physique, chimie, informatique).

Les domaines de recherche sont répartis selon les sites : bioinformatics (GB), cell biology / biophysics / developmental biology / genome biology (DE), mouse biology (IT), structural and computational biology (FR et DE).

Chaque année, ce sont environ 60 doctorants du monde entier qui intègrent ce programme. Le financement est assuré par une bourse qui incluse les cotisations sociales (assurance maladie et retraite).

Le recrutement 2014 est en cours !
Pré-candidature jusqu’au 11 novembre via le formulaire en ligne.

www.embl.de



4.    Focus sur Campus Berlin-Buch
Il s’agit d’un parc technologique rassemblant différents acteurs de la recherche en médecine moléculaire : deux centres de recherche (Max-Delbrück-Centrum für molekulare Medizin et Leibniz-Institut für molekulare Pharmakologie), un centre de recherche clinique, 54 entreprises biotech.

www.campus-berlin-buch.de


5.    Focus sur le programme postdoctoral DAAD/Roche Diagnostics
Pour les chercheurs qui souhaitent donner une orientation industrielle à leur expérience postdoctorale, le DAAD et Roche attribuent une bourse d’un montant de 2.250€ par mois, auxquels s’ajoutent les frais de voyage, l’assurance maladie, des cours de langue en allemand ainsi qu’une aide à la recherche d’un logement.

Les candidatures peuvent être soumises à tout moment auprès du DAAD. Aucune connaissance en allemand n’est exigée.

Infos : pharma@daad.de



Il existe bien entendu d’autres programmes doctoraux et postdoctoraux pour les sciences du vivant. N’hésitez pas à contacter le réseau des biologistes allemands VBIO pour en savoir plus sur la formation et les carrières en sciences du vivant. Concernant les possibilités de financement, consultez la base de données très complète du DAAD qui permet d’identifier les financements selon le pays d’origine et la discipline.

Pour tout complément d’information, l’antenne franco-allemande ABG-UFA se tient à votre disposition.

Antenne franco-allemande ABG-UFA
Bérénice Kimpe
kimpe@dfh-ufa.org

Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

item1 item1
item1
Ils nous font confiance