Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

L’entretien de recrutement est presque un rendez-vous galant

Wojciech Lewandowski - Community manager / Bérénice Kimpe - Chargée de coopération avec l'espace germanophone

Après de nombreuses tentatives, ça y est, vous l’avez obtenu : ce rendez-vous que vous espériez tant. Il vous plait, il vous attire, vous le voulez plus que tout… Ce poste est fait pour vous et le recruteur l’a bien compris car il souhaite vous rencontrer. Votre profil l’a en partie déjà séduit sur le papier, il ne reste plus qu’à le convaincre en face à face.

Tout comme dans un début de relation amoureuse, le recruteur doit pouvoir se projeter avec vous pour qu’il ait envie de s’engager dans cette nouvelle aventure. Pour mettre toutes les chances de votre côté…
Le style est le vêtement de la pensée (Sénèque)

Iriez-vous à un rendez-vous galant en jogging après une séance de sport ? Non cela ne vous viendrait pas à l’esprit. Idem pour un entretien de recrutement : vous devez vous adapter au « dress code » de l’entreprise pour renvoyer une image professionnelle de vous. Celui-ci sera variable en fonction du secteur, de la taille de l’entreprise et du métier pour lequel vous postulez. Il peut être moins formel dans une Start-up que dans un grand groupe, moins formel dans le secteur informatique que dans le secteur financier. Notre conseil : naviguez sur le site internet de l’entreprise pour trouver des photos de collaborateurs et ainsi tenir compte de la tendance vestimentaire.

L’amour n’attend pas…

Feriez-vous attendre l’être aimé ? Bien sûr que non alors n’arrivez surtout pas à l’heure… Soyez en avance d’environ 15 minutes. Cela vous permettra de vous poser tranquillement, reprendre votre souffle et vous imprégner des lieux. Notre conseil : Prenez le temps d’observer ce qui se passe autour de vous. Profitez de ce temps pour lire la documentation mise à votre disposition pour approfondir votre connaissance de l’entreprise plutôt que de naviguer sur Facebook avec votre smartphone.   

Le moment tant attendu arrive enfin…

Au premier contact visuel vous sentez votre cœur qui s’accélère. A ce moment-là, vous désirez plus que tout faire une première bonne impression. Notre conseil : pensez à sourire, ayez une poignée de main relativement énergique, maintenez le contact visuel et dites bonjour avec une voix suffisamment affirmée pour que cela soit correctement audible.

La séduction passe par le langage verbal…

Vous êtes en face d’une personne qui souhaite en savoir plus sur vous, connaître vos qualités et vos défauts, vos goûts et vos passions… Vous allez essayer de créer du lien, de susciter son intérêt et sa curiosité. Le recruteur désire lui aussi être séduit par vos compétences et votre personnalité. Racontez-lui votre histoire : votre « success story ». Mettez en avant le fil rouge de votre parcours, vos points forts, vos réalisations en fonction du poste et de l’entreprise. Votre pitch de présentation professionnel doit être précis et factuel. Vous aurez 2 minutes pour le convaincre, ne le submergez donc pas de termes trop scientifiques au risque de le perdre. Faites attention à ce qui est dit et répondez à propos sans faire de hors-sujet. Restez concis. Notre conseil : Entrainez-vous à adopter le même langage que l’entreprise grâce à DocPro. Créez votre profil pour évaluer vos compétences, raconter votre histoire et vous exercer à un niveau de discours qui soit universellement compréhensible.

… et non verbal.

Votre rendez-vous détourne le regard et scrute sa montre toutes les quinze secondes = mauvais signe. Votre rendez-vous ne vous quitte pas du regard, utilise chaque prétexte pour se rapprocher de vous = bon signe.  Le langage corporel tel que le regard, les expressions du visage, les gestes, les postures… véhiculent des émotions, et sont des indicateurs du bon déroulé ou non de l’entretien. Soyez attentifs à votre communication non verbale et à celle de votre interlocuteur. Si le recruteur hausse les sourcils, il n’a peut-être pas compris un point. Notre conseil : posez des questions de contrôle et reformulez le cas échéant. Montrez votre intérêt par la prise de notes mais levez votre nez du cahier le plus souvent possible pour maintenir le contact visuel. Les mouvements du corps comme l’acquiescement ou votre gestuelle vous permettront de rendre l’échange vivant et seront des signes de votre implication. Un candidat figé comme une statue, immobile sur sa chaise donnera au contraire l’impression d’une personne peu sûre d’elle-même.

L’amour a ses raisons que la raison ignore, mais pas le service RH d’une entreprise ! Un recrutement raté coûte très cher et comme le recruteur ne vous connait pas encore, il a besoin d’être rassuré avant de s’engager avec vous. Donnez-lui envie de vous faire confiance !




A propos d'ABG :

Fondée en 1980, l'Association Bernard Gregory :
  • favorise le rapprochement entre les mondes économique et académique,
  • facilite la mobilité professionnelle des docteurs,
  • accompagne les entreprises dans le recrutement des docteurs,
  • vient en appui des établissements d’enseignement supérieur.
Retrouvez toute l'actualité d'ABG sur les réseaux sociaux :


Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

item1 item1 item1 item1
item1 item1
Ils nous font confiance