Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Mot de passe oublié

L’ENA ouvre un concours externe spécial à destination des titulaires d’un doctorat

En 2019, ce concours ouvrira dans la spécialité sciences de la matière et de l’ingénieur et, en 2020, dans la spécialité sciences humaines et sociales. Trois places devraient être ouvertes en 2019, s'ajoutant aux places des autres concours (externe, interne et troisième concours).

concours ena PhD

Les modalités du concours Docteurs (PhD)

Les épreuves

Calendrier et Informations pratiques


Les modalités du concours Docteurs (PhD)

Le nouveau concours externe peut être ouvert dans les trois spécialités suivantes : sciences de la matière et de l’ingénieur, sciences humaines et sociales, sciences de la vie.

Chaque année, un arrêté du ministre chargé de la Fonction publique précisera dans quelle spécialité est ouvert ce concours. L’école communiquera également sur la spécialité retenue pour l’année suivante. En 2019, la spécialité sur laquelle porte le concours est sciences de la matière et de l’ingénieur. Trois places devraient être ouvertes, s’ajoutant aux places offertes aux trois autres concours (externe, interne et 3e concours).

Les épreuves

Un écrit d’admissibilité

Le candidat est invité à conseiller un décideur public sur une situation complexe. Il s’agira d’une épreuve de rédaction d’une note d’analyse et de propositions à partir d’un dossier de 25 pages maximum (durée de 5 heures ; coefficient 6).

  • Pour les sciences de la matière et de l’ingénieur le programme porte sur les connaissances scientifiques et la capacité à identifier les questions auxquelles les sciences peuvent apporter une réponse, les statistiques au service de la décision publique, l’évolution scientifique et l’évolution sociale. Les candidats devront être en capacité d’éclairer la décision publique et son évaluation dans les domaines suivants : ressources naturelles, qualité et protection de l’environnement, risques, politique et sécurité industrielles, politique nucléaire, technologie de l’information et de la communication.
  • Pour les sciences humaines et sociales, les domaines concernés sont le cadre institutionnel, les sociétés et l’action publique, les grands enjeux internationaux, les questions économiques, les finances publiques, le traitement et l’analyse des données quantitatives.

Deux épreuves d’admission

  • Un entretien 

    Il s’agit d’un entretien permettant, à partir d’un dossier présentant son expérience professionnelle et ses travaux de recherche1 , d’apprécier les aptitudes, les motivations, le parcours et les réalisations du candidat ainsi que son aptitude à mobiliser, dans un environnement professionnel, les connaissances et compétences acquises pour l’accomplissement des fonctions confiées aux corps recrutant par la voie de l’ENA.

    L’entretien débute par un exposé liminaire d’au plus 10 minutes permettant au candidat de se présenter et d’évoquer son parcours ainsi que ses travaux universitaires. Il se poursuit par des échanges portant notamment sur la reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle résultant de la formation à la recherche et par la recherche. L’entretien peut donner lieu à des cas pratiques ou à des mises en situation professionnelles en lien avec les fonctions confiées aux corps recrutant par la voie de l’École nationale d’administration.

    Le candidat est également interrogé sur son aptitude à inscrire son activité dans le cadre général des institutions politiques et administratives françaises et européennes (durée 1h, dont un exposé de dix minutes ; coefficient 4).
     
  • Une épreuve orale en langue anglaise

    Cette épreuve comporte la lecture d’un extrait et le commentaire d’un texte de 600 mots environ ayant pour sujet l’actualité européenne et internationale, suivis d’une conversation avec le jury (15 min de préparation + 30 min, coefficient 2).

Calendrier et Informations pratiques

Conditions d’admission à concourir

  • Être français ou posséder la nationalité d’un des États membres de l’Union européenne ou d'un autre état partie à l'accord sur l'Espace économique européen (loi n°2005-843 du 26/7/2005).
  • Justifier, à la date de clôture des inscriptions, du diplôme de doctorat défini à l'article L. 612-7 du code de l'éducation ou d'une qualification reconnue comme équivalente à ce diplôme dans les conditions fixées par le décret n° 2007-196 du 13 février 2007 (Article 1 Décret n° 2018-793 du 14 septembre 2018).

Spécialités

  • Le concours 2019 sera ouvert aux titulaires d’un doctorat en sciences de la matière et de l’ingénieur.
  • Le concours 2020 sera ouvert aux titulaires d’un doctorat en sciences humaines et sociales.

Calendrier

           

            

           Dates d’inscription Mi-février à mi-avril 2019

           Épreuve d’admissibilité : lundi 26 août 2019 1.

           Modèle de dossier RAEP à télécharger sur www.ena.fr.

 

Plus d'informations sur www.ena.fr 

Lecture et textes officiels

Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

item1 item1 item1 item1
item1 item1 item1 item1
Ils nous font confiance