Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Le CV allemand

Extrait de Docteurs&Co n°9, mars 2006

Le CV allemand ressemble à un mini dossier de qualification. Trois pages sont nécessaires pour détailler chaque rubrique sans oublier, en annexe, la liste de vos publications et toutes les photocopies des diplômes.

« Lorsque j’ai ouvert un compte bancaire l’année dernière, raconte un jeune docteur installé en Allemagne, mon banquier était fort surpris que mon titre universitaire ne soit pas inscrit sur ma carte d’identité ». Cette histoire pourrait n’être qu’anecdotique. Pourtant, elle montre combien le doctorat est un diplôme reconnu et apprécié outre-Rhin. Nonobstant, ceci n’empêchera pas de montrer patte blanche quand vous poserez votre candidature pour un emploi.

Le Lebenslauf
Le CV, à proprement parler, comporte sur sa première page une photo d’identité en haut à gauche. Les rubriques se présentent généralement comme suit :
  • La première décline l’état civil qui comprend, outre la date de naissance et les coordonnées du candidat, son lieu de naissance, sa nationalité et sa situation matrimoniale.
  • La rubrique suivante a trait aux études supérieures. Sont répertoriés les diplômes avec les mois et l’année d’obtention ainsi que les notes (elles s’échelonnent de 1 à 5 en Allemagne, du meilleur au moins bon). Outre les compétences techniques acquises pendant le doctorat, vous n’oublierez pas d’indiquer les éventuelles coopérations extra-universitaires, avec les budgets gérés et leur montant, le cas échéant.
  • Après les études supérieures, une petite partie porte sur les études secondaires. La moyenne générale et la mention obtenue au baccalauréat seront explicitées.
  • Les activités professionnelles sont déclinées sur un modèle identique (mois, année) avec le nom de l’organisme et le lieu. Pour les jeunes docteurs, les expériences d’enseignement et de recherche peuvent faire l’objet de deux sous-rubriques.
  • Les stages et les séjours à l’étrangers seront mentionnés dans une autre rubrique.
  • Les qualifications telles que la maîtrise des langues ou des logiciels informatiques clôturent le lebenslauf.
  • Les activités extra-professionnelles ne sont pas systématiquement indiquées, sauf si elles entrent en résonance avec l’activité professionnelle.

Vous voici au bout des trois pages, n’oubliez pas de dater et de signer le CV, gage de la véracité des informations contenues dans le document, puis ajoutez vos publications en annexe. Terminé ? Nein !

Le Zeugnisse
Trois pages de CV, les publis en annexe : votre lebenslauf grossit à vu d’œil, d’autant que la traduction de tous les diplômes et la chasse à toutes les abréviations dont les Français sont si friands allongent considérablement le texte ! Votre CV allemand s’achemine inexorablement vers un mini catalogue qui doit encore être complété par le zeugnisse. Dans ce dossier, l’employeur trouvera toutes les photocopies de vos diplômes et si, vous avez travaillé en Allemagne, des certificats de travail qui contiennent les appréciations de vos ex-employeurs. « Shocking ! », êtes-vous prêt à vous exclamer en bon Français ? Pas du tout : il est habituel que les recruteurs allemands se renseignent sur le candidat. L’inverse serait considéré comme de la négligence de leur part.

E. J.

Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

item1 item1 item1
item1
Ils nous font confiance