Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Science and Engineering Indicators...

Clarisse Faria-Fortecoëf

L’édition 2010 de cette "Bible américaine" est maintenant disponible.

Tout comme l’édition de 2008 (lire notre article de mai 2009), le rapport Science and Engineering Indicators 2010 publié par le National Science Board, présente des informations sur la science, les mathématiques, l'ingénierie et l'éducation à tous les niveaux ; les effectifs scientifiques et d’ingénierie ; les performances américaines et internationales en matière de recherche et développement ; la compétitivité américaine dans le secteur de la High-Tech ; l’attitude du public face à la science et l’ingénierie et sa compréhension de ce secteur.

Par ailleurs, la situation et les tendances du marché américain sont comparées à différents niveaux avec celles de pays d’Asie (Japon, Chine et autres) et de l’Union européenne. 
Par exemple, si en matière d’éducation supérieure en Science et Ingénierie, les étudiants étrangers ont une préférence pour les USA, le Royaume-Uni, l’Allemagne et la France, sont les autres destinations privilégiées. 
La France est également un des pays européens accueillant le plus d’étudiants américains (2 800 selon les données de l’OCDE 2008). 
Parallèlement, le nombre de français titulaires d’un doctorat américain en Science et Ingénierie, a augmenté au cours des deux dernières décennies.
Egalement intéressante, l’information quant aux visas de travail temporaires à destination des scientifiques étrangers et hautement qualifiés.

La version complète du rapport (tableaux, annexes, ressources…) est disponible uniquement en anglais, sur le site de la National Science Foundation (NSF).
Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

item1 item1 item1
item1
Ils nous font confiance