Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Les docteurs de l'université de Bourgogne

Fabrice Martin

458 jeunes chercheurs ont obtenu leur doctorat à l'Université de Bourgogne entre janvier 2002 et septembre 2005. Qui étaient-ils et que sont-ils devenus ?

Depuis 2000, l'université de Bourgogne réalise de manière régulière des enquêtes sur ses doctorants et le devenir de ses docteurs. La dernière étude, "Conditions de thèse et devenir professionnel" concernent les 458 thèses soutenues entre janvier 2002 et septembre 2005. Plus de la moitié d'entre elles concernaient le domaine "Sciences-Technologies-Santé". Les diplômés sont à hauteur de 60% des hommes et l'âge médian à la soutenance s'établit à 29 en Sciences-Technologies et Santé contre 35,5 ans en Lettre-Langues et Culture.

Une insertion professionnelle orientée vers le secteur public
Après la soutenance, 65% des jeunes docteurs se sont présentés au concours pour la qualification aux fonctions de Maître de conférences et 86% d'entre eux ont été qualifiés (ce qui nne signifie nullement qu'ils ont obtenu un poste).

31% des docteurs de l'université de Bourgogne ont effectué un séjour postdoctoral dans un laboratoire de recherche (presque toujours académique), situé à l'étranger dans 60% des cas.

Deux ans en moyenne après la soutenance, on constate avec inquiétude que seul 42% des jeunes docteurs ont obtenu un emploi stable. 17% sont encore en postdoc et près de 13% sont même au chômage !

Parmi ceux qui ont trouvé un emploi, 8 sur 10 sont dans le secteur public.

Source : Les docteurs diplômés par l'université de Bourgogne, conditions de thèse et devenir professionnel des promotions 2002-2005, Cathy Perret et Lucile Chalumeau, Université de Bourgogne, Octobre 2007.
Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

item1 item1
Ils nous font confiance