Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Un tiers de doctorants en moins en 2017 ?

René-Luc BENICHOU

Les prévisions démographiques sont très pessimistes sur l'évolution du nombre de doctorants : en 2017, ils pourraient être un tiers de moins qu'aujourd'hui.

La baisse du nombre de nouveaux bacheliers et la désaffection croissante qu'ils manifestent vis-à-vis de l'université pourraient avoir très rapidement de graves conséquences sur la production de thèses de doctorat en France. Selon des prévisions établies par le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche, le nombre de doctorants, toutes disciplines confondues, dégringolerait de quelque 32% entre 2007 (70 000) et 2017 (47 000).

Toutes les disciplines seraient touchées, à l'exception notable du droit : -45% en sciences économiques et sociales (4 900 doctorants en 2007, 2 700 en 2017), -48% en lettres et sciences humaines (baisse de 25 000 à 13 000), -33% en sciences (de 30 000 à 20 000). En droit, la population des doctorants augmenterait de 10% (de 8 800 à 9 700).

« Prévisions des effectifs dans l'enseignement supérieur pour les rentrées de 2008 à 2017 », note d'information n° 08.32, novembre 2008, direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance, ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche.
 
Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

item1 item1 item1
Ils nous font confiance