Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Les recruteurs IIEC ont une mauvaise image des docteurs

Laurent Cousin

Selon une étude de l'Opiiec, les docteurs souffrent d'un problème d'image auprès des recruteurs des secteurs informatique, ingénierie, études et conseil.

L'Organisme Paritaire Informatique, Ingénierie, Etudes, Conseil (Opiiec) a publié une étude menée par le Céreq sur l'emploi des docteurs et des doctorants dans cette branche. Elle montre que les recruteurs ont une image défavorable des chercheurs :

    - 60 % des recruteurs déclarent que les postes existants ne s’adressent pas à des profils de chercheurs (sous-entendu docteurs)

    - 60 % que la formation universitaire ne prépare pas les chercheurs (docteurs) à travailler dans le secteur privé

    - 54 % que les chercheurs universitaires sont surtout intéressés par la recherche fondamentale.

Au final, seulement 3% des postes de cadre de la branche IIEC sont occupés par des titulaires d'un doctorat.

L'étude rappelle que ce secteur emploie 18,2% des actifs du privé titulaires d’un doctorat ce qui ne représente que 0,8% des recrutement dans cette branche.

Afin d'inverser la tendance, les auteurs de l'étude recommandent de mieux informer les entreprises et notamment les PME des compétences spécifiques des doctorants et de les aider à définir leurs besoins.
Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

Ils nous font confiance